Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

Culture

Excuse pour les bouteilles d'Evian

La société du scandale permanent : le cas de l’eau d’Évian

La « société du scandale » est la phase terminale de la « société du spectacle », le moment où celle-ci, devenue sénile, épuisée d’elle-même, subclaquante, ne réagit plus qu’à des stimuli simplistes, des éructations médiatiques aussi violentes que dénuées de sens, mais qui seules parviennent encore à faire bouger quelque peu son corps débile. Dernier exemple en date : la tragi-comédie « Évian » ou quand inviter les gens à boire de l’eau minérale devient un drame national.

Lire la suite »
Cioran On ne peut vivre qu'à Paris Patrice Reytier (Rivages, mars 2021)

Entretien de Patrice Reytier pour son Cioran. On ne peut vivre qu’à Paris

Pour le centenaire de la naissance du grand philosophe roumain Emil Cioran, le site lepetitjournal.com/bucarest et son rédacteur en chef Grégory Rateau sont allés à la rencontre de Patrice Reytier, l’illustrateur de la BD événement – que vous pouvez retrouver dans chaque numéro d’Éléments – Cioran. On ne peut vivre qu’à Paris (Éditions Rivages) où les aphorismes du philosophe sont à découvrir ou à redécouvrir en images.

Lire la suite »
La véritable histoire de d'Artagnan sur Arte

La véritable histoire de d’Artagnan

La véritable histoire de Charles de Batz de Castelmore, dit d’Artagnan, qui a inspiré l’intrépide mousquetaire de Dumas. De la légende littéraire au personnage historique, l’amateur de cape et d’épée ne perd pas au change…

Lire la suite »
République démocratique allemande Jörg Drieselmann

Allemagne : réécriture de l’histoire et diabolisation subventionnées par l’État

Nous reprenons une partie d’un entretien de « Junge Freiheit » du 8 mars 2021 traduit par nos amis de l’OJIM, sur une fondation allemande qui entend réécrire l’histoire de la RDA sous un prisme politiquement correct.Jörg Drieselmann, né à Erfurt en 1955 a été arrêté en 1974 pour une manifestation publique contre le mur de Berlin et condamné à quatre ans de prison. Il est directeur du musée de la Stasi depuis 1992.

Lire la suite »
Ludovic Maubreuil, Claude Sautet. Du Film noir à l’œuvre au blanc, Pierre-Guillaume de Roux, 226 pages, 18€

Sur Claude Sautet

Né en 1968, Ludovic Maubreuil est un cinéphile passionné à l’immense culture, résolument à contre-courant, comme le montre son site http://cinematique.blogspirit.com/. Pour lui, la cinéphilie est une servante de la philosophie, à rebours de l’actuelle doxa qui réduit le

Lire la suite »
Bernard Lugan, Pour répondre aux décoloniaux, aux islamo gauchistes et aux terroristes de la repentance, éditions de l’Afrique réelle 25 euros

Réponse de Bernard Lugan aux décoloniaux sur Sud Radio

André Bercoff reçoit Bernard Lugan sur Sud Radio. Historien, il enseigne l’histoire de l’Afrique à l’université de Lyon III et est l’auteur de Pour répondre aux décoloniaux, aux islamo-gauchistes et aux terroristes de la repentance, Éditions de l’Afrique

Lire la suite »
Arsene Lupin par Omar Sy

Arsène Lupin le cambriolé, Netflix le cambrioleur

L’appropriation culturelle est à sens unique. Interdit à un Blanc d’interpréter le rôle d’un Noir, mais pas à un Noir de jouer celui d’un Blanc. C’est fort de ce postulat pour le moins contestable que Netflix s’est emparé de l’œuvre de Maurice Leblanc pour promouvoir la discrimination « positive » en la personne d’Omar Sy dans une entreprise de révisionnisme littéraire qui rappelle les riches heures de la Révolution culturelle. En guise d’antidote, la Nouvelle Librairie a décidé de rééditer un des chefs-d’œuvre de Maurice Leblanc, « L’Île aux trente cercueils ». Nous avons interrogé son préfacier, Rémi Soulié, éminent lupinologue et tout aussi éminent membre de la rédaction d’Éléments, qui fait un sort à tous ces faussaires.

Lire la suite »
La Traque Serge Leroy

« La Traque », de Serge Leroy, un film âpre et sombre. Un chef-d’œuvre à redécouvrir.

Cette Traque aurait pu être pesante et démonstrative, elle ne l’est pas. Peut-être parce que les “traqueurs” ont les visages de Jean-Pierre Marielle, Michael Lonsdale, Michel Robin, Philippe Léotard et Jean-Luc Bideau, chacun jouant à merveille sa partition. Peut-être aussi parce que la Sologne n’a jamais été aussi bien filmée et que Mimsy Farmer n’est finalement jamais qu’une intruse sur une terre qui ne pouvait devenir sienne.

Lire la suite »

César 2021 : Les clowns tristes du cinéma français

Cela fait bien longtemps que la « cérémonie des Césars » n’a plus rien à voir avec le septième art et s’est transformée en une grande AG pour guevaristes germanopratins venant, entre deux lignes de coke, donner des leçons d’antiracisme, de tolérance, d’égalitarisme, de féminisme et de grandeur d’âme au reste du monde. L’édition 2021 a néanmoins franchi un cap supplémentaire : celui du pathétique et du sordide.

Lire la suite »

« Opération Re Mida », de Jesús Franco

L’histoire du cinéma est parfois ironique. Ainsi, l’anticlérical le plus antifranquiste des metteurs en scène espagnols se nommait… Jesús Franco ! Certes, dans ses mémoires, récemment traduits en français, mais difficilement trouvables, à moins d’être très fin limier,

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter