Le magazine des idées

Stanislas de la Tousche interprète le Voyage. Céline plus vrai que Céline

Pour la première fois, le saisissant Stanislas de la Tousche incarne le Voyage au bout de la nuit, à l’occasion de la sortie à la Nouvelle Librairie de 90 ans de Voyage, Céline et nous, un ouvrage dirigé par Émeric Cian-Grangé. En supplément la lettre géniale de Jack Kerouac sur Céline, toujours avec la voix de Stanislas de la Tousche : « Pour moi lire Voyage au bout de la nuit, c’était voir le plus grand film français jamais réalisé, un Quai des brumes supra céleste mille fois plus triste que la lippe amère de Jean Gabin ou la lubricité lugubre de Michel Simon… » Une vidéo de Christophe Lafosse.

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Actuellement en kiosque – N°202 juin-juillet
Actuellement en kiosque – Hors-série N°2

Dernières parutions - Nouvelle école et Krisis

Les dates à retenir

Pas de nouveaux événements
S’abonner à la newsletter