Le magazine des idées
Richard Millet à la Nouvelle Librairie

Sommes-nous entrés dans une société post-littéraire ?

Avant tout le monde, avant Alain Finkielkraut et son magnifique L’après littérature, Richard Millet a le premier analysé la perte du « sentiment de la langue », sentiment qui habitait les générations antérieures. Habiter, c’est être habité. Or, on ne l’est plus. Dès lors, nous voilà dans le monde d’après, que Millet appelle la société post-littéraire, dont le propre est la paupérisation de la langue – pareils à des prolétaires, sans rien de propre. Comment renouer avec le miracle de la langue, au cœur de notre identité ? C’est la question posée par Richard Millet.

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Actuellement en kiosque – N°206 février-mars

Revue Éléments

Découvrez nos formules d’abonnement

• 2 ans • 12 N° • 79€
• 1 an • 6 N° • 42€
• Durée libre • 6,90€ /2 mois
• Soutien • 12 N° •150€

Prochains événements

Pas de nouveaux événements
Newsletter Éléments