N° 36
juin 1981

Pareto et la sociologie

Vilfredo Pareto, économiste et sociologue italien, né à Paris le 15 juillet 1848, mort à Lausanne le 19 août 1922. Adversaire du socialisme et du bourgeoisisme, il refusa toute interprétation réductionniste des faits sociaux. Proche à certains égards de Georges Sorel, il en appliqua la philosophie à la théorie des élites et critiqua toutes les formes de croyance.

20,00

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Description

Au sommaire :

– Le «Traité de sociologie générale» : présentation et interprétation (Bernard Marchand).
– Vilfredo Pareto et sa «science nouvelle» . Introduction à la théorie des actes non logiques (Arnold Gehlen ) .
– L’apport de Pareto à la science économique (Piet Tommissen) .
– Libéralisme et science chez Pareto (Giuseppe P. Torrisi)
– Pareto « doxanalyste» ( Guillaume Faye) .
– Pareto, la critique des idéologies et le rôle des valeurs (Robert Steuckers).

Vilfredo Pareto, économiste et sociologue italien, né à Paris le 15 juillet 1848, mort à Lausanne le 19 août 1922. Adversaire du socialisme et du bourgeoisisme, il refusa toute interprétation réductionniste des faits sociaux. Proche à certains égards de Georges Sorel, il en appliqua la philosophie à la théorie des élites et critiqua toutes les formes de croyance.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pareto et la sociologie”

Complétez votre collection

63-64
Les Germains
mars 2014
46
Les écrivains
septembre 1990
45
Economie
décembre 1988
Panier
Boutique