Auteur : Alain de Benoist

Les Démons du bien

Editeur : Pierre-Guillaume De Roux
8 novembre 2013
Nbre de pages : 279
ISBN : 978-2-36371-071-0

23,00

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Description

Du nouvel ordre moral à l’idéologie du genre

Dans cet essai au vitriol, Alain de Benoist dénonce les effets dévastateurs du Nouvel ordre moral qui se manifeste par la dislocation du « corps » social tout entier dont le symptôme le plus frappant touche l’ordre de la parenté.

Le triomphe de l’approche compassionnelle imposée par l’idéologie sacro-sainte des droits de l’homme aboutit à nier tout bonnement la nécessité du jugement personnel. Puisque tout critère de « discrimination», soit de discernement, est désormais suspect de générer une « exclusion ». La victimisation généralisée qui en résulte tend à infantiliser les esprit en leur interdisant tout travail de dépassement de soi et de hiérarchisation des normes. La dictature de l’économie médiatique et du zapping ne fait qu’exacerber ce recours permanent mais dérisoire à l’émotion. L’appauvrissement extrême du langage, livré à une conceptualisation médiatique outrancière, fait le lit du « politiquement correct », encouragé par le recul de l’éducation et de l’autorité des parents.

Ce dispositif totalitaire s’accompagne d’une hygiénisation systématique des mentalités. Le corps devient l’objet ultime de l’attention « citoyenne » au même titre que l’on se souciait jadis de sauver son âme. Cette pression sécuritaire est synonyme d’une mise aux normes grandissante, qui se traduit par une immixtion de même envergure dans la sphère de l’intime et du privé.

Peu à peu, le corps devient lui-même un aspect purement biologique, à séparer de toute référence culturelle, pour devenir l’instrument d’un égalitarisme social sans bornes. Le rapport des sexes en est totalement bouleversé. C’est l’avènement de la fameuse théorie du genre qui découle lui-même de la radicalisation du féminisme. Mais peut-on réellement échapper à la sexualisation féminin-masculin ? Existe-t-il un troisème sexe ?

Une dénonciation rigoureuse du processus de dislocation de l’identité (sous toutes ses formes) à l’œuvre aujourd’hui qui débouche sur une évacuation magistrale de la théorie du genre.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Démons du bien”

Complétez votre bibliothèque

Les Maudits
Auteur :
Collectif
D’un lecteur l’autre
Auteur :
Collectif
La Révolution nationale
Auteur :
Georges Valois
Contre le libéralisme
Auteur :
Alain de Benoist
Cinématique des muses
Auteur :
Ludovic Maubreuil
L’Essuie-main de l’Empereur
Auteur :
Lydéric Landry
Racination
Auteur :
Rémi Soulié
Ce que penser veut dire
Auteur :
Alain de Benoist
Au fil du temps – Ephémérides
Auteur :
Alain de Benoist
Survivre à la pensée unique
Auteur :
Alain de Benoist
Les Démons du bien
Auteur :
Alain de Benoist
Bibliographie 1960-2010
Auteur :
Alain de Benoist
Jésus et ses frères
Auteur :
Alain de Benoist
L’écume et les galets
Auteur :
Alain de Benoist
Les Empires et la Puissance
Auteur :
Jordis Heinrich von Lohausen
Les traditions d’Europe
Auteur :
Alain de Benoist
Panier
Boutique