La réécriture des mythes européens dans Le Seigneur des anneaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La réécriture des mythes européens dans Le Seigneur des anneaux, avec Eugène Frimas, Walter Aubrig et Armand Berger.

Tolkien trouvait que l’Angleterre manquait de légendes comparables à celles des Scandinaves, des Grecs, des Latins, ou encore des Celtes. Il a plusieurs fois signalé son envie de donner à son pays une mythologie qui lui serait propre. Pour cela, il a repris des mythes européens et a créé son univers, avec ses dieux, ses peuples, ses langues, ses paysages différents… Et pourtant si proches des nôtres. Comme Homère et comme Virgile ou Shakespeare, auxquels il s’était comparé, Tolkien a repris une matière ancienne pour la remodeler en une épopée intégrée à ce qu’il appelait une « longue ligne continue, indivisible », une tradition héroïque et littéraire.

Enregistré le jeudi 1er octobre 2020 à la Nouvelle Librairie, dans le cadre des « jeudis de l’ILIADE ».

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

S’abonner à la newsletter
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}