Rechercher
Filtres
Le magazine des idées
Une fusée non explosée des troupes d'occupation russes sort de la route

Guerre russo-ukrainienne à J+58 : Emploi massif de l’artillerie lourde contre les poches de résistance ukrainiennes

Les autorités kiéviennes reconnaissent la perte de 42 localités depuis le lancement de l’offensive russe dans le Donbass. Spécialiste militaire d’« Éléments », Laurent Schang suit au jour le jour le conflit.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur print

17 avril (J+52)

– À Marioupol, la zone portuaire, âprement disputée depuis plusieurs semaines, est passée sous contrôle russe. Le dernier point de résistance ukrainien se situe désormais dans le périmètre de l’usine Azovstal, à l’est de la ville.

– À Izioum, dans le nord du Donbass, les renforts continuent d’affluer en prévision de la réduction du saillant de Sievierodonetsk. Dans le même temps, les forces armées russes (FAR) et leurs alliés russophones maintiennent la pression en lançant des attaques limitées tout le long de la ligne de contact.

18 avril (J+53)

– Emploi massif de l’artillerie lourde contre les poches de résistance ukrainiennes de Rubizhne, Popasna et Marinka, suivi d’une attaque à grande échelle depuis Izioum (FAR) et Donetsk (unités de la RPD). Nombreuses sorties aériennes observées. La grande offensive russe sur le Donbass paraît être lancée.

– Si tel est le cas, les résultats obtenus dans les prochains jours nous permettront de vérifier si l’armée russe : 1) a retenu les leçons de la 1re phase de l’opération (problèmes de coordination, de logistique) ; 2) dispose des réserves nécessaires (quantité et qualité) pour mener à bien la 2e phase de son plan.

– Situation confuse à Mykolaïv (front SO), où attaques et contre-attaques se succèdent.

19 avril (J+54)

– Le lancement de la 2e phase de l’OMS est confirmé par Moscou et par Kiev.

– Pour l’instant, peu de mouvements au sol, impropre aux manœuvres amples (météo + densité urbaine), le gros du travail est laissé aux tirs d’artillerie et aux avions bombardiers (ciblage des positions en dur et en profondeur), mais progression significative sur l’axe Izioum-Sievierodonetsk. Les combats se concentrent autour de Kreminna, au nord de Sievierodonetsk.

– S’achemine-t-on vers un grand encerclement des 40 à 60 000 hommes de l’AUD dans le triangle Izioum-Louhansk-Donetsk ? Cela dépendra aussi de la capacité de réaction de celle-ci.

– Contre-attaque ukrainienne dans la périphérie de Kharkiv. Pour fixer des unités russes et soulager d’autant l’AUD ? En cas de succès, très hypothétique, un axe de communication majeur de l’armée russe vers le Donbass, de Belgorod à Izioum, se trouverait menacé.

20 avril (J+55)

– Plusieurs percées locales signalées sur la ligne de front, poussée principale des FAR et de leurs alliés au N (Rubhizne) et au S (Popasna, apparemment débordé) de l’extrémité du saillant.

– Des mercenaires syriens et libyens auraient été vus à Popasna, portant des tenues du groupe Wagner.

– Échec de la contre-attaque ukrainienne à Kharkiv.

21 avril (J+56)

– Après 3 jours d’offensive sur toute la ligne de front, plusieurs grands axes de pénétration se dégagent, qui vont d’Izioum (direction Kramatorsk) à Polohy (direction Zaporijjia), au NO de Berdyansk (v. carte).

– Les progrès enregistrés par les FAR dans le secteur d’Izioum semblent indiquer qu’on se dirige vers un encerclement des forces ukrainiennes présentes dans la zone Sievierodonetsk-Lyssytchansk.

22 avril (J+57)

– Les autorités kiéviennes reconnaissent la perte de 42 localités depuis le lancement de l’offensive russe dans le Donbass.

– Le naufrage du Moskva aurait fait 30 morts sur les 430 hommes de l’équipage.

23 avril (J+58)

– Les forces armées ukrainiennes (FAU) renforcent leurs positions défensives à Odessa.

– Odessa, par où transitent le matériel et le carburant en provenance de Roumanie et de Moldavie et destinés aux défenseurs de Mykolaïv.

– Odessa, où 6 missiles aériens de haute précision ont atteint des infrastructures militaires ukrainiennes, dont un aérodrome militaire et un dépôt d’armement otanien.

– D’autres frappes ciblées sont recensées à Kharkiv, Barvenkovo et Novaya Dmitrovka, toujours contre des entrepôts et ateliers de réparation militaires ukrainiens.

Sources : dailymail.com, Institute for the Study of War, lavoiedelepee.blogspot.com, southfront.org, @war_mapper, oryxspioenkop.com, Ministère des Armées, Sim Tack, lecourrierdesstrateges.fr, mars-attaque.blogspot.com, cf2r.org, opex.360.com, fundstrat.com, southfront.org, Army Recognition

Guerre russo-ukrainienne : suivre la situation militaire (23 février – 6 mars)

Guerre russo-ukrainienne à J+13 : la pression s’accentue sur Kiev (7 mars – 8 mars)

Guerre russo-ukrainienne à J+15 : l’assaut de Kiev et contre-attaques (9 mars – 10 mars)

Guerre russo-ukrainienne à J+19 : l’armée russe maintient sa pression sur tous les fronts (11 mars – 14 mars)

Guerre russo-ukrainienne à J+22 : les forces russes continuent d’avancer au ralenti (15 mars – 18 mars)

Guerre russo-ukrainienne à J+26 : Le méridien 29 une ligne stratégique (19 mars – 22 mars)

Guerre russo-ukrainienne à J+28 : Côté russe, on improvise et puis on voit ? (23 mars-24 mars)

Guerre russo-ukrainienne à J+33 : front du Donbass, véritable objectif stratégique russe (25 mars-29 mars)

Guerre russo-ukrainienne à J+38 : Les revers du plan Rudskoï (30 mars – 3 avril)

Guerre russo-ukrainienne à J+43 : à Marioupol, présence confirmée d’officiers otaniens – y compris français (4 avril -8 avril)

Guerre russo-ukrainienne à J+51 : toujours plus de livraison d’armes pour les forces armées ukrainiennes

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

S’abonner à la newsletter