Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

Société

Sans Papier

L’immigration, armée de réserve du capital

En 1973, peu de temps avant sa mort, le président Pompidou reconnaissait avoir ouvert les vannes de l’immigration à la demande d’un certain nombre de grands patrons, tel Francis Bouygues, désireux de bénéficier d’une main-d’œuvre docile, bon marché, dépourvue de conscience de classe et de toute tradition de luttes sociales, afin d’exercer une pression à la baisse sur les salaires des travailleurs français, de réduire leurs ardeurs revendicatrices, et subsidiairement de briser l’unité du mouvement ouvrier. Ces grands patrons, soulignait-il, en « veulent toujours plus ».

Lire la suite »

L’école de la perversité

« J ‘ai vu Dieu, elle est noire, communiste et lesbienne », proclame Anne-Marie Faurer dans une feuille anarcho-gauchiste, L’antinorm. L’apologie de l’homosexualité et des perversions prend parfois des formes plus nuancées. Ainsi le Centre lycéen d’information sexuelle (C.L.I.S.) juge l’éducation sexuelle « dangereuse, parce que le risque existe pour les jeunes de se voir imposer les normes d’une sexualité pour ainsi dire officielle ». Le C.L.I.S. organise des contre-cours. Dans l’esprit de Wilhelm Reich qui écrivait : « Il faut transformer la rébellion sexuelle de la jeunesse en une lutte révolutionnaire contre l’ordre établi, c’est-à-dire l’ordre capitaliste et bourgeois. Et si nous voulons supprimer la misère sexuelle, il nous faut alors lutter pour le socialisme. Il faut politiser cette question sexuelle. » Déjà en juin 1968, le comité d’action Nous sommes en marche proclamait : « Il n’y a pas de famille. La famille est irréelle et ne subsiste que par la fascination qu’elle exerce sur les esprits aliénés (…). Il n’y a ni père, ni mère. Tout individu étant complet. À la fois homme et femme. »

Pour accéder à cet article, vous devez vous abonner Abonnement – 12 numéros (2 ans), Abonnement – durée libre or Abonnement – 6 numéros (1 an).

Lire la suite »

Sexualité naturelle et «ordre moral»

Yves de Saint-Agnès, 41 ans, est journaliste et écrivain. Il a commencé sa carrière à « L’Express ». Depuis, il a collaboré à de très nombreuses publications, parmi lesquelles Le monde diplomatique, Valeurs actuelles, « Le spectacle du monde ». Il a écrit plusieurs ouvrages : Une révolution sexuelle (Julliard, 1965), « Pour la liberté sexuelle » (Berger-Levrault, 1966), « Eros international. Scandinavie » (Balland, 1971). Il dirige actuellement une encyclopédie sur la sexualité, en cinq volumes, qui doit paraître dans quelques mois aux éditions Julliard.

Pour accéder à cet article, vous devez vous abonner Abonnement – 12 numéros (2 ans), Abonnement – durée libre or Abonnement – 6 numéros (1 an).

Lire la suite »

Avortement : le vrai débat

Deux catégories d’extrémistes dénient à l’État le droit d’exercer son pouvoir. Les premiers prétendent refuser toute contrainte. Ce sont les maniaques de l’avortement. Les seconds veulent préserver toute vie, à commencer par la vie dégradée. Ce sont les partisans de la répression systématique.

Pour accéder à cet article, vous devez vous abonner Abonnement – 12 numéros (2 ans), Abonnement – durée libre or Abonnement – 6 numéros (1 an).

Lire la suite »

Louis Rougier parle de l’avortement

Pour compléter les éléments d’information sur l’avortement que nous avons publiés dans notre dernier numéro, Jean-Claude Valla est allé poser quelques questions au professeur Louis Rougier. Voici ses libres réponses que nous versons au dossier.

Pour accéder à cet article, vous devez vous abonner Abonnement – 12 numéros (2 ans), Abonnement – durée libre or Abonnement – 6 numéros (1 an).

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter