Société

La séquestrée, journal de Prune Lahourcade

Lundi. Nous avons retrouvé notre maison de l’Île d’Oléron. Jean-François fera du télétravail, je m’occuperai d’Eliott : encore une fois, ce sont les femmes qui trinquent. Je ne sais même pas si, ici, je peux trouver une employée de maison (Marie-Thérèse est rentrée à Pointe-à-Pitre).

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}