Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

Présidentielle 2022

Zemmour, Le Pen et Mélenchon

Pourquoi il ne faut pas que Zemmour, Le Pen et Mélenchon aient leurs 500 parrainages (1/3)

Voici un livre qui tombe à pic : « Les parrainages. Ou comment les peuples se donnent des maîtres » de Frédéric Rouvillois et Christophe Boutin. Publié aux éditions de La Nouvelle Librairie, le livre de ces deux professeurs de droit public sort au moment où le candidat Éric Zemmour annonce sur Europe 1 ne pas être certain de réunir ces 500 signatures et où Marine Le Pen s’alarme sur France Inter d’une « situation démocratiquement terrifiante ». Et si le système démocratique français explosait sous nos yeux ?

Lire la suite »
Chistophe Rouvillois

Le scandale démocratique des parrainages

« Malheur à celui par qui le scandale arrive » disait l’Évangile selon Luc. Et si le « scandale » de l’élection présidentielle de 2022 venait des parrainages ? Et si la pierre d’achoppement de la grande kermesse présidentielle devenait cette « catastrophe démocratique » dont parla Marine Le Pen ?

Lire la suite »
Un meeting de Zemmour en 2022

Éric Zemmour : les métamorphoses d’un antilibéral (2)

Si Éric Zemmour est longtemps resté évasif quant à ses positions économiques, sa candidature l’a obligé à clarifier ses choix. Prônant une « économie de l’enracinement et de la transmission », il parle dans son programme d’« inciter fortement les consommateurs et la commande publique à favoriser les fournisseurs nationaux ». Inciter : c’est tout ? C’est un peu court… Deuxième volet de notre grande enquête sur le programme économique et social d’Éric Zemmour.

Lire la suite »
La campagne de Zemmour en 2022

Éric Zemmour : enquête sur le programme économique et social de Reconquête (1)

La ligne économique du candidat Zemmour suit trois enjeux stratégiques bien distincts mais terriblement contradictoires. Primo : le libéralisme est un fait social total. Deuxio : minimiser la question économique au nom d’une vision civilisationnelle plus élevée. Tertio : se distinguer de Marine Le Pen en la dépassant par sa droite. Dans cette grande enquête en trois volets sur le programme économique et social d’Éric Zemmour, David L’Épée examine l’un après l’autre ces trois enjeux et en étudie les conséquences sur le programme du parti Reconquête.

Lire la suite »
Zemmour président

Pourquoi il ne faut pas qu’Éric Zemmour ait ses 500 signatures (2/2)

L’élection présidentielle est devenue un jeu en trompe-l’œil où le candidat du Système gagne à tous les coups contre le candidat hors-système. Même avec ses 500 signatures, Éric Zemmour, quand bien même il se hisserait au second tour, ne pourrait gagner l’élection suprême. L’État-Macron et ses appareils d’hégémonie – médiatiques, culturels, universitaires, etc. – lui livreraient une guerre à mort. Ce qu’ils commencent du reste à faire. À l’inverse, un empêchement d’Éric Zemmour mettrait à nu les fragilités d’un Système à bout de souffle qui, faute de pouvoir choisir les électeurs, en est réduit à trier les candidats. Dans l’épreuve, Zemmour gagnerait une stature d’homme du recours et rouvrirait l’horizon des possibles. Seconde partie d’un scénario de politique qui n’est pas que de fiction.

Lire la suite »
Zemmour président

Pourquoi il ne faut pas qu’Éric Zemmour ait ses 500 signatures (1/2)

L’élection présidentielle est devenue un jeu en trompe-l’œil où le candidat du Système gagne à tous les coups contre le candidat hors-système. Même avec ses 500 signatures, Éric Zemmour, quand bien même il se hisserait au second tour, ne pourrait gagner l’élection suprême. L’État-Macron et ses appareils d’hégémonie – médiatiques, culturels, universitaires, etc. – lui livreraient une guerre à mort. Ce qu’ils commencent du reste à faire. À l’inverse, un empêchement d’Éric Zemmour mettrait à nu les fragilités d’un Système à bout de souffle qui, faute de pouvoir choisir les électeurs, en est réduit à trier les candidats. Dans l’épreuve, Zemmour gagnerait une stature d’homme du recours et rouvrirait l’horizon des possibles. Première partie d’un scénario de politique qui n’est pas que de fiction.

Lire la suite »
sondage politique

Sondages et communication : le marketing fossoyeur du politique

Une démocratie malade de ses sondages, le politique miné par le marketing politique, des éléments de langage testés en lieu et place d’une vision du monde. Quand le politique devient simple porte-parole d’une société d’études d’opinion. Une analyse au vitriol d’un expert en marketing.

Lire la suite »
Éric Zemmour en campagne

Éric Zemmour et les cinq-cents

Ça ne leur suffit pas que des millions de voix ne soient pas représentées dans les chambres et les assemblées, encore faut-il que les candidats putatifs de ce peuple bafoué ne puissent pas se présenter à l’élection présidentielle faute de signatures. C’est le risque qui pesait hier sur la candidature Le Pen, aujourd’hui sur celle de Zemmour. Ces 500 signatures, c’est le pass vaccinal de la République, celui qui ouvre les portes et les referme. La démocratie est morte, vive l’oligarchie !

Lire la suite »
Emmanuel Macron élection 2017

Les dés sont jetés – Tous président ! J moins 100

Le premier tour de la présidentielle approche à grands pas sans qu’aucun candidat ne se détache véritablement, sinon un sortant qui a mis la France sous anesthésie générale. Patience et longueur de temps. Une présidentielle ne démarre vraiment dans l’opinion qu’en février. Si les dés sont jetés, les jeux sont loin d’être faits…

Lire la suite »
Éric Zemmour et Cyril Hanouna

Zemmour chez Hanouna. 1-0 pour Baba

Dans le cadre de notre dossier sur « les clowns et la politique », paru dans la dernière livraison d’« Éléments », impossible de ne pas revenir sur la première d’Éric Zemmour dans l’émission de Cyril Hanouna, « Face à Baba ». Nul doute que Zemmour a gagné des voix, mais au final n’est-ce pas la politique en général qui en a perdu – et Hanouna qui en a gagné. Le seul vainqueur, c’est Baba.

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter