Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

Politique

Statue of man and women in front of main building of Lomonosov Moscow State University, Russia

Dans la Russie de Poutine, immersion au cœur de la jeunesse russe

En France, il y a la générations Z. En Russie, il y a la génération Poutine, en référence au célèbre roman de Pélévine : « Generation “P” ». Cette génération Poutine est celle qui naquit après 2000. Elle n’a connu ni la monotonie du communisme, ni la folie des années 90, son seul référentiel c’est Poutine. Nostalgique d’un passé fantasmé ou au contraire tournée vers l’avenir et la Silicon Valley, cette jeunesse est à l’image de son pays : paradoxale et contrastée. Durant près de trois ans, Julien Lusinchi a vécu au cœur de cette jeunesse russe, partageant son quotidien dans un dortoir universitaire à Moscou. Rien de tel, pour découvrir cette génération, que de se plonger dans l’ambiance d’un « obchïéjitïé » (le dortoir). Contrairement aux résidences universitaires françaises où les places se font rare, le dortoir collectif en Russie permet à tout étudiant russe de disposer d’un logement à moindre frais le temps de ses études. Dans un pays où l’université est restée l’un des principaux ascenseurs sociaux du pays : l’obchïéjitïé est l’un des modes d’habitations les plus prisés des jeunes étudiants. Ce qui en fait un excellent observatoire de cette génération. Immersion au cœur de la jeunesse russe.

Lire la suite »
Zemmour président

Pourquoi il ne faut pas qu’Éric Zemmour ait ses 500 signatures (2/2)

L’élection présidentielle est devenue un jeu en trompe-l’œil où le candidat du Système gagne à tous les coups contre le candidat hors-système. Même avec ses 500 signatures, Éric Zemmour, quand bien même il se hisserait au second tour, ne pourrait gagner l’élection suprême. L’État-Macron et ses appareils d’hégémonie – médiatiques, culturels, universitaires, etc. – lui livreraient une guerre à mort. Ce qu’ils commencent du reste à faire. À l’inverse, un empêchement d’Éric Zemmour mettrait à nu les fragilités d’un Système à bout de souffle qui, faute de pouvoir choisir les électeurs, en est réduit à trier les candidats. Dans l’épreuve, Zemmour gagnerait une stature d’homme du recours et rouvrirait l’horizon des possibles. Seconde partie d’un scénario de politique qui n’est pas que de fiction.

Lire la suite »
Zemmour président

Pourquoi il ne faut pas qu’Éric Zemmour ait ses 500 signatures (1/2)

L’élection présidentielle est devenue un jeu en trompe-l’œil où le candidat du Système gagne à tous les coups contre le candidat hors-système. Même avec ses 500 signatures, Éric Zemmour, quand bien même il se hisserait au second tour, ne pourrait gagner l’élection suprême. L’État-Macron et ses appareils d’hégémonie – médiatiques, culturels, universitaires, etc. – lui livreraient une guerre à mort. Ce qu’ils commencent du reste à faire. À l’inverse, un empêchement d’Éric Zemmour mettrait à nu les fragilités d’un Système à bout de souffle qui, faute de pouvoir choisir les électeurs, en est réduit à trier les candidats. Dans l’épreuve, Zemmour gagnerait une stature d’homme du recours et rouvrirait l’horizon des possibles. Première partie d’un scénario de politique qui n’est pas que de fiction.

Lire la suite »
sondage politique

Sondages et communication : le marketing fossoyeur du politique

Une démocratie malade de ses sondages, le politique miné par le marketing politique, des éléments de langage testés en lieu et place d’une vision du monde. Quand le politique devient simple porte-parole d’une société d’études d’opinion. Une analyse au vitriol d’un expert en marketing.

Lire la suite »
Éric Zemmour en campagne

Éric Zemmour et les cinq-cents

Ça ne leur suffit pas que des millions de voix ne soient pas représentées dans les chambres et les assemblées, encore faut-il que les candidats putatifs de ce peuple bafoué ne puissent pas se présenter à l’élection présidentielle faute de signatures. C’est le risque qui pesait hier sur la candidature Le Pen, aujourd’hui sur celle de Zemmour. Ces 500 signatures, c’est le pass vaccinal de la République, celui qui ouvre les portes et les referme. La démocratie est morte, vive l’oligarchie !

Lire la suite »
Le Mystère Satoshi. Aux origines du bitcoin

Le mystère Satoshi, aux origines du Bitcoin

À l’ère d’Internet, un groupe d’informaticiens, les Cypherpunks, cherche à coder une monnaie électronique anonyme et autonome, libre, directe, sans intermédiaire. Tous échouent, à l’exception d’un certain Satoshi Nakamoto qui publie, en pleine crise des subprimes, le code du bitcoin.

Lire la suite »
Emmanuel Macron élection 2017

Les dés sont jetés – Tous président ! J moins 100

Le premier tour de la présidentielle approche à grands pas sans qu’aucun candidat ne se détache véritablement, sinon un sortant qui a mis la France sous anesthésie générale. Patience et longueur de temps. Une présidentielle ne démarre vraiment dans l’opinion qu’en février. Si les dés sont jetés, les jeux sont loin d’être faits…

Lire la suite »
Éric Zemmour et Cyril Hanouna

Zemmour chez Hanouna. 1-0 pour Baba

Dans le cadre de notre dossier sur « les clowns et la politique », paru dans la dernière livraison d’« Éléments », impossible de ne pas revenir sur la première d’Éric Zemmour dans l’émission de Cyril Hanouna, « Face à Baba ». Nul doute que Zemmour a gagné des voix, mais au final n’est-ce pas la politique en général qui en a perdu – et Hanouna qui en a gagné. Le seul vainqueur, c’est Baba.

Lire la suite »
Les AFA de France réunies en septembre 2020.

Haro sur Zemmour ! Anatomie des « antifas »

Dans une actualité électrique, les différents groupes antifas français battent le rappel contre Éric Zemmour, mais leur mobilisation fait apparaître des dissensions internes qui traduisent des différences idéologiques plus profondes. Plongée au cœur de l’antifascisme, loin des clichés habituels.

Lire la suite »
François Bousquet dans l'émission Interdire d'Interdire de Frédéric Taddeï

Quelle droite gagnera en 2022 ?

Dans le cadre de son émission « Interdit d’interdire », Frédéric Taddeï propose un débat sur « Quelle droite gagnera en 2022 ? » avec François Bousquet, rédacteur en chef de la revue Éléments et directeur de La Nouvelle librairie, Charles Consigny,

Lire la suite »
Eric Zemmour

Éric Zemmour et l’écologie – Pour une présidentielle à la hauteur des enjeux du temps

L’écologie serait-elle l’angle mort de la droite, comme l’immigration celui de la gauche ? Dans sa déclaration de candidature, Éric Zemmour a eu le mérite d’aborder de front la seconde question, mais pourquoi occulte-t-il l’enjeu non moins central de l’écologie et du changement climatique ? C’est d’autant plus absurde qu’une écologie bien comprise permettrait de remettre au centre des débats le local et le national.

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter