Politique

Haut-Karabagh : cessez-le-feu sur une ligne de faille géopolitique

9 novembre 2020. Le message est tombé à 23 h 57 heure de Paris. De la part du « frantsouski narkozist’ », un anesthésiste réanimateur français d’origine arménienne, engagé volontaire depuis plusieurs semaines dans l’hôpital civil de la capitale de la république du Haut-Karabagh.

Lire la suite »

« Je m’en fous de la République »

« La République attaquée », « le visage de la République », « la République décapitée », « les valeurs républicaines »… Quelle litanie ! On finirait par en avoir la nausée !

Lire la suite »

En attendant le prochain massacre… sans haine ni amalgame

La niaiserie, la démagogie et, pour tout dire, l’extrême bêtise des réactions et propositions des « autorités » publiques et morales face à l’odieux crime de Conflans laissent pantois… Un grand concours de l’initiative la plus ridicule semble avoir été organisé auprès des politiciens et autres commentateurs médiatiques. Avec à la clef, une médaille en chocolat de grand résistant contre « l’amalgamisme » et les « réponses haineuses de l’extrême droite ».

Lire la suite »

« L’animal n’a pas de droits, nous avons des devoirs envers lui »

« Dans l’Antiquité, chez les Grecs et les Romains notamment, c’est au contraire la non-dualité qui règne – ce qui ne veut évidemment pas dire l’indistinction. Aristote perçoit très bien la différence entre les animaux et les hommes, mais il ne dresse pas entre eux de frontière infranchissable, car il les situe les uns comme les autres dans un même rapport de co-appartenance à un cosmos jugé lui-même comme modèle d’harmonie. »

Lire la suite »

Économie : pour un retour au Moyen Âge ?

PIERRE SAINT-SERVANT. Telle qu’elle est traitée médiatiquement et politi­quement, l’économie est réduite à des querelles tech­niques. Vous faites au contraire le choix de la ramener à la philoso­phie. Pourquoi ? GUILLAUME TRAVERS : Jusqu’à la période moderne,

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}