Le magazine des idées

Entretiens

Gorgio Locchi

Giorgio Locchi et le mythe surhumaniste (3/3)

Philosophe, journaliste et essayiste, Giorgio Locchi (1923-1992) fut l’une des figures tutélaires de la Nouvelle Droite, tutélaires mais lointaines, effet du temps. Raison pour laquelle il fallait la désensabler. C’est l’objet des deux ouvrages qui sont aujourd’hui édités par la Nouvelle Librairie dans la collection Agora de l’institut Iliade : « Wagner, Nietzsche et le mythe surhumaniste » et « Définitions ». L’occasion de renouer avec un auteur fascinant qui fut un maître à penser. Son fils, Pierluigi Locchi, répond à toutes nos questions. Troisième partie.

Lire la suite »
Gorgio Locchi

Giorgio Locchi et le mythe surhumaniste (2/3)

Philosophe, journaliste et essayiste, Giorgio Locchi (1923-1992) fut l’une des figures tutélaires de la Nouvelle Droite, tutélaires mais lointaines, effet du temps. Raison pour laquelle il fallait la désensabler. C’est l’objet des deux ouvrages qui sont aujourd’hui édités par la Nouvelle Librairie dans la collection Agora de l’institut Iliade : « Wagner, Nietzsche et le mythe surhumaniste » et « Définitions ». L’occasion de renouer avec un auteur fascinant qui fut un maître à penser. Son fils, Pierluigi Locchi, répond à toutes nos questions. Deuxième partie.

Lire la suite »
Giorgio Locchi et le mythe surhumaniste

Giorgio Locchi et le mythe surhumaniste (1/3)

Philosophe, journaliste et essayiste, Giorgio Locchi (1923-1992) fut l’une des figures tutélaires de la Nouvelle Droite, tutélaires mais lointaines, effet du temps. Raison pour laquelle il fallait la désensabler. C’est l’objet des deux ouvrages qui sont aujourd’hui édités par la Nouvelle Librairie dans la collection Agora de l’institut Iliade : « Wagner, Nietzsche et le mythe surhumaniste » et « Définitions ». L’occasion de renouer avec un auteur fascinant qui fut un maître à penser. Son fils, Pierluigi Locchi, répond à toutes nos questions. Première partie.

Lire la suite »
éléments 199 avec Rodolphe Cart

Youtubeurs dissidents : à la découverte d’un univers métapolitique parallèle

Éléments lance son premier dictionnaire de la dissidence numérique, avec ses coups de cœur et ses têtes de turc. 36 chaînes YouTube, représentant près de dix millions d’abonnés, totalisant plus de 500 millions de vues ! À l’origine de ce guide, une petite équipe de moins de trente ans, dirigée par Rodolphe Cart, partie à la découverte d’un univers métapolitique parallèle où s’esquisse une contre-culture ignorée des grands médias, mais plébiscitée par les adolescents et les jeunes adultes en quête de prescripteurs d’opinions politiques. Nous l’avons interrogé…

Lire la suite »
Alain de Benoist, l'exil intérieur

« C’est chez moi que je me sens en exil »

Alain de Benoist publie L’exil intérieur, un recueil de notes et de pensées compilées durant les dernières décennies de sa vie intellectuelle. L’occasion pour lui de livrer une part de ses réflexions profondes à la revue de Michel Onfray, Front Populaire.

Lire la suite »
Syndicat jaune, livre de Didier Favre

Pour un syndicalisme tricolore. Qui étaient les «Jaunes» ?

Dans le monde syndical, « Jaune » est aujourd’hui une insulte, un opprobre jeté au visage de certains ouvriers pour les accuser de collaboration avec le patronat. Cependant, les « syndicats jaunes » furent d’importantes formations du paysage politique français au début XXe siècle. Ils émergèrent de la classe ouvrière de manière autonome et se sont constitués en véritable alternative de droite à la CGT. Didier Favre, docteur en science politique, signe aujourd’hui « Les Jaunes, Un syndicalisme tricolore », une étude historique de premier plan sur cette mouvance aujourd’hui trop méconnue, aux éditions de la Nouvelle Librairie.

Lire la suite »
Jean-Yves Le Gallou pour son livre La société de propagande

Jean-Yves Le Gallou : comment résister à la société de propagande

5 % du PIB du monde occidental partirait dans la propagande. C’est le chiffre qu’avance Jean-Yves Le Gallou dans son dernier ouvrage qui se révèle être plus un guide de survie dans la jungle moderne qu’un simple état des lieux. Le fondateur de Polémia, en prenant pour cible de choix le milieu du divertissement, en particulier Hollywood et ses succursales, dénonce une machine infernale dans laquelle nous sommes plus ou moins enfermés, sauf si nous décidons de briser les chaînes de « La société de propagande », titre de son dernier livre paru sous l’égide de l’Institut Iliade aux éditions de la Nouvelle Librairie. Un indispensable « manuel de résistance au goulag mental ».

Lire la suite »
Alain de Benoist son dernier livre l'exil intérieur dans la collection Krisis

Inédit ! L’exil d’Alain de Benoist vu de l’intérieur

Voici un des plus beaux livres d’Alain de Benoist, et des plus bouleversants. Jamais il n’en avait autant dit sur lui, jamais il ne s’était autant confié, jamais autant mis son âme à nu. Tel qu’en lui-même. L’Exil intérieur : le titre donne le ton. Impossible de ne pas songer à l’« émigration intérieure » des immenses Gottfried Benn et Ernst Jünger.

Lire la suite »
la jeunesse avec Fillon

« Ce que je reproche à la droite « conservatrice et catholique », c’est d’être, en réalité, libérale et pharisienne. »

« Si vous êtes à la recherche d’un livre pour cet été, à dévorer rapidement, et qui permet, y compris en vacances, de faire brièvement le tour des deux dernières années en matière sociétale, alors jetez-vous sur le livre Hécatombe. Pensées éparses pour un monde en miettes, signé Xavier Eman, auteur à la plume toujours incisive et dont les lecteurs notamment de la revue Éléments se délectent à chaque nouveau numéro. » Un entretien de nos amis de Breizh-Info.

Lire la suite »
Richard Millet pour son livre Paris bas-ventre aux éditions La Nouvelle Librairie

Le RER, tombeau du peuple français ? Richard Millet face à ses juges

Richard Millet persiste et signe. Il y a une dizaine d’années, il avait avancé dans l’émission de Frédéric Taddeï, « Ce soir (ou jamais !) » que le vrai dépaysement pour un Blanc, c’est le RER parisien. Aujourd’hui, il replonge pour en tirer un livre-vérité, ce que doit être toute bonne littérature. Alors, après Le ventre de Paris, Paris bas-ventre ? Après Zola, Millet ? Oui ! Mais si on a gagné au change, littérairement parlant, il n’en va de même humainement. Jusqu’où descendra-t-on ? Jusqu’au dernier niveau du RER !

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter