Culture

Démocratie policière

Comment rompre la monotonie d’un confinement qui s’éternise ? En lisant les « Chroniques d’une fin du monde sans importance » de Xavier Eman et en suivant son personnage arpenter son kilomètre de macadam quotidien sous haute (et aérienne) surveillance policière.

Lire la suite »

Kubrick par Kubrick

Stanley Kubrick s’exprimait peu. Ce documentaire envoûtant fait entendre la parole rare d’un cinéaste aussi génial que secret, au travers des entretiens qu’il a accordés au critique de cinéma Michel Ciment. Inspirés des célèbres travellings de Kubrick, de lents mouvements de caméra nous promènent dans un musée labyrinthique, au décor inspiré de 2001 : l’odyssée de l’espace.

Lire la suite »

Pâques et ses origines

La fête de Pâques correspond à l’ancienne fête indo-européenne du printemps : fête de la Terre qui renaît, de la vie qui triomphe de la mort (hiver) ; par extension fête de la fertilité et de la fécondité. « Comme toutes les fêtes annuelles des peuples nordiques, la fête indogermanique du printemps était aussi une fête […]

Pour accéder à cet article, vous devez vous abonner Abonnement – 12 numéros (2 ans), Abonnement – durée libre or Abonnement – 6 numéros (1 an).

Lire la suite »

Décence commune sous COVID-19

« Les chroniques d’une fin du monde sans importance » vous manquaient ? Xavier Eman reprend du service, coronavirus ou pas. Le confinement tel que vous ne le verrez jamais au journal télévisé…

Lire la suite »

Belle toujours : retrouvailles tardives autour d’une question en suspens

Reprendre les personnages d’un film qui eut un certain succès en son temps, les faire revivre plusieurs années après pour raconter la suite de l’histoire : dans le cinéma commercial on appelle ça une « sequel » , genre qu’il est d’usage de brocarder pour son manque d’imagination, sa facilité (c’est généralement une initiative qui limite fortement les prises de risque) et ses motivations qui sont souvent à chercher du côté financier. Mais lorsque le film qu’il s’agit de poursuivre n’est autre que « Belle de jour » de Luis Buñuel et que l’auteur de la « sequel » est Manuel de Oliveira, on sent bien qu’on n’est pas tout à fait dans le schéma de la franchise Marvel ou d’un énième blockbuster décliné en saga ! Plus qu’une suite au premier degré, il s’agit d’un hommage, d’une variation, d’un jeu.

Lire la suite »
Jean-Pierre Melville

Melville, le dernier samouraï

Influencé par le film noir hollywoodien, le cinéma de Jean-Pierre Melville a lui-même inspiré de nombreux pairs, de Quentin Tarantino à Jim Jarmusch, de Michael Mann à John Woo. Un passionnant portrait du maître du film noir et de l’ambiguïté qui s’est forgé, en perfectionniste obsessionnel, son propre personnage.

Lire la suite »
Albert Uderzo

Le ciel est tombé sur la tête d’Albert Uderzo !

Le dessinateur d’Asterix s’est éteint dans la nuit du lundi 23 à mardi 24 mars, à l’âge de 92 ans. Uderzo rejoint ses complices de toujours, René Goscinny avec qui il a dessiné 24 albums d’Astérix, et Jean-Michel Charlier, avec qui il a créé Les Aventures de Tanguy et Laverdure. Notre hommage alors qu’Éléments consacre son prochain numéro, à paraître jeudi 26 mars, à la géopolitique de la bande dessinée.

Lire la suite »
Paris désert

Coronavirus : « Plus rien ne sera comme avant », vraiment ?

Alors que la crise sanitaire bat son plein et que personne n’en connaît ni la durée ni l’issue, on voit fleurir, sous la plume de journalistes comme dans les échanges sur les réseaux sociaux, l’idée qu’après celle-ci « plus rien ne sera jamais comme avant ». Cet axiome n’est pas nouveau, il apparaît à chaque catastrophe, à chaque grande tragédie que traverse la Nation, du premier conflit mondial (« la Der des Der ») à la canicule de 2003. Mais si la pandémie du Covid-19 met clairement, et glacialement, en évidence, les impasses mortifères, pour ne pas dire criminelles, du turbo-capitalisme financier qui domine – et détermine – nos existences, en annonce-t-elle pour autant la fin et le passage à une autre société, à un autre rapport au monde ? Rien n’est moins sûr, et les exemples du passé nous invitent à la prudence et à l’humilité…

Lire la suite »

Le cul bénit : Amour sacré et passions profanes

Entretien avec Bernard Rio sur le site « LeParatonnerre » : sexe en érection, poitrines dévoilées, acrobate exhibitionniste, souffle-à-cul ou encore zoophilie… Toutes ces scènes que la morale réprouve peuvent pourtant être aperçues dans les lieux les plus saints. Au fil des siècles, églises et chapelles ont en effet été décorées de façon bien surprenante. La Bretagne, terre historiquement catholique, est un bel exemple de région où le profane avait toute sa place. Spécialiste de l’environnement et du patrimoine, Bernard Rio, chroniqueur à la revue Éléments (« Un païen dans l’Eglise »), auteur du « Cul bénit : Amour sacré et passions profanes » (Coop Breizh) nous éclaire sur ce mélange d’amour charnel et de sacré.

Lire la suite »

Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes : La parité ou la mort !

Connaissez-vous le HCE/fh ? Cette indispensable institution, créée en 2013 sous la présidence de François Hollande et à l’initiative de Najat Vallaud-Belkacem, est une grande pourvoyeuse de rapports en tous genres. Elle a pour mission « d’identifier les manifestations de sexisme, d’examiner la tolérance sociale à leur égard et de faire des préconisations ». Dans cette optique, le HCE/fh vient de rendre publiques 32 « recommandations » qui font froid dans le dos tant elles dessinent clairement les contours d’une société du soupçon, de la surveillance généralisée et du bourrage de crâne permanent.

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter