Culture

« Das Kalte Herz », un conte germanique

Ce film, aux allures très völkisch, regorge d’inventivité dans l’art de raconter son histoire. Les intertitres constituent à eux seuls des petites œuvres, tant ils sont divers : lettrages de toutes sortes impliquant des dessins, textes écrits avec du sable, des cendres, des pétales, apparaissant en stop motion…

Lire la suite »

Georges J. Arnaud, mort d’un parano de génie

Né en 1928 à Saint-Gilles, dans le Gard, Georges J. Arnaud était l’un des romanciers français les plus prolifiques. Il est mort dimanche dernier, le 26 avril 2020, dans l’indifférence générale, à La Londe-les-Maures, dans le Var. Polar, espionnage, fantastique, science fiction, ce feuilletoniste de génie aura excellé dans tous les genres abusivement qualifiés de mineurs, publié 414 romans sous 15 noms de plume différents, dans 37 maisons d’éditions. Olivier Maulin lui avait rendu un magnifique hommage dans Éléments n°155, en avril 2015.

Lire la suite »

Les Rogations

Dans le rituel chrétien, la fête des Rogations a lieu dans la cinquième semaine après Pâques. Elle couvre le dimanche des Rogations, ainsi que les trois jours suivants (du lundi au mercredi), qui précèdent l’Ascension.

Lire la suite »
Guillaume Tell de Karl Hartl et Michel Dickoff, (1961)

Artus Films lance sa plateforme de films à la demande avec Guillaume Tell, film rarissime

La vaillante maison Artus Films reste ouverte pendant le confinement et a eu l’excellente idée de proposer une partie de son catalogue en vidéos à la demande. Premier film de l’alléchante collection « Histoire et légendes d’Europe » : « Guillaume Tell » de Karl Hartl et Michel Dickoff, un film suisse rarissime sorti en 1961, visible dans une belle copie restaurée, qui avait bénéficié à sa sortie en DVD d’un livret écrit par notre collaborateur David L’Épée.

Lire la suite »

La nuit de Walpurgis

Cette fête a lieu dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Dans l’ancienne Germanie, on croyait qu’à cette date les divinités du printemps (dieux et déesses de la fécondité – 3e fonction) se répandaient dans la nature pour mettre fin à l’hiver.

Lire la suite »

Démocratie policière

Comment rompre la monotonie d’un confinement qui s’éternise ? En lisant les « Chroniques d’une fin du monde sans importance » de Xavier Eman et en suivant son personnage arpenter son kilomètre de macadam quotidien sous haute (et aérienne) surveillance policière.

Lire la suite »

Kubrick par Kubrick

Stanley Kubrick s’exprimait peu. Ce documentaire envoûtant fait entendre la parole rare d’un cinéaste aussi génial que secret, au travers des entretiens qu’il a accordés au critique de cinéma Michel Ciment. Inspirés des célèbres travellings de Kubrick, de lents mouvements de caméra nous promènent dans un musée labyrinthique, au décor inspiré de 2001 : l’odyssée de l’espace.

Lire la suite »

Pâques et ses origines

La fête de Pâques correspond à l’ancienne fête indo-européenne du printemps : fête de la Terre qui renaît, de la vie qui triomphe de la mort (hiver) ; par extension fête de la fertilité et de la fécondité. « Comme toutes les fêtes annuelles des peuples nordiques, la fête indogermanique du printemps était aussi une fête […]

Pour accéder à cet article, vous devez vous abonner Abonnement – 12 numéros (2 ans), Abonnement – durée libre or Abonnement – 6 numéros (1 an).

Lire la suite »

Décence commune sous COVID-19

« Les chroniques d’une fin du monde sans importance » vous manquaient ? Xavier Eman reprend du service, coronavirus ou pas. Le confinement tel que vous ne le verrez jamais au journal télévisé…

Lire la suite »

Belle toujours : retrouvailles tardives autour d’une question en suspens

Reprendre les personnages d’un film qui eut un certain succès en son temps, les faire revivre plusieurs années après pour raconter la suite de l’histoire : dans le cinéma commercial on appelle ça une « sequel » , genre qu’il est d’usage de brocarder pour son manque d’imagination, sa facilité (c’est généralement une initiative qui limite fortement les prises de risque) et ses motivations qui sont souvent à chercher du côté financier. Mais lorsque le film qu’il s’agit de poursuivre n’est autre que « Belle de jour » de Luis Buñuel et que l’auteur de la « sequel » est Manuel de Oliveira, on sent bien qu’on n’est pas tout à fait dans le schéma de la franchise Marvel ou d’un énième blockbuster décliné en saga ! Plus qu’une suite au premier degré, il s’agit d’un hommage, d’une variation, d’un jeu.

Lire la suite »
Jean-Pierre Melville

Melville, le dernier samouraï

Influencé par le film noir hollywoodien, le cinéma de Jean-Pierre Melville a lui-même inspiré de nombreux pairs, de Quentin Tarantino à Jim Jarmusch, de Michael Mann à John Woo. Un passionnant portrait du maître du film noir et de l’ambiguïté qui s’est forgé, en perfectionniste obsessionnel, son propre personnage.

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter