Culture

Victoire de la Musique

Victoires de la musique ethnique. A-t-on le droit de faire de la musique si on est blanc?

C’est la question que l’on peut légitimement se poser au regard de la nouvelle polémique qui entoure l’organisation de la prochaine cérémonie des « Victoires de la musique », censée récompenser les meilleures productions musicales hexagonales de l’année, et accusée de manquer scandaleusement de « couleurs et de diversité ».

Lire la suite »
Station Château rouge

Paris 18e : bienvenue dans le monde d’après !

> Si Dante, ressuscité pour services rendus au génie européen, rédigeait en 2020 une nouvelle version de son œuvre fondamentale, nul doute qu’il y ajouterait la description d’un autre cercle de l’enfer : la station de métro Château-Rouge et ses environs. Bienvenue dans le 18e arrondissement de Paris : le laboratoire du monde d’après !

Lire la suite »
Mickey

Tolkien vs Disney : éduquer ou divertir ?

À l’occasion de l’exposition que la BNF consacre à Tolkien, voici une excellente analyse de Christian Chelebourg, professeur de Littérature française et Littérature de jeunesse à l’université de Lorraine sur le site « theconversation.com ». À propos de deux conceptions « éduquer ou divertir » à travers l’œuvre de Tolkien et de Disney.

Lire la suite »
Erotikon

Erotikon : une femme dans chaque gare

L’idée de séduction réciproque est suggérée par le cinéaste au moyen d’un fondu enchaîné des visages des deux jeunes gens. Retirée dans la salle de bains dans un déshabillé très suggestif, Andrea offre au spectateur de la fin des années vingt un tableau de nudité partielle d’un érotisme rare pour l’époque.

Lire la suite »
Mila

Soyons binaires : que fleurissent dix affaires Dreyfus par semaine!

En France il n’y a plus de pensée, il n’y a plus que des « camps », le sien (le bon), et celui des autres (le mauvais). Désormais, à chaque fait divers ou micro-événement, chacun est immédiatement sommé de prendre position, de choisir ce fameux « camp », de s’y tenir fermement et, si possible, d’en profiter pour invectiver celui d’en face, via les défouloirs « sociaux » du monde virtuel. C’est ce qu’on appelle en 2020 : le débat.

Lire la suite »

Un petit jaune ou un coronavirus ?

Du nord au sud, de l’est à l’ouest, sur toutes les lèvres, autour de toutes les tables, le long de tous les comptoirs, plus qu’un seul sujet : le « coronavirus », ce nouveau péril jaune ! Plus question de retraites, de grèves, de violences policières, d’élections municipales, d’explosion migratoire, de suspension de la « taxe Gafa » et autres billevesées : plus qu’une seule préoccupation, cette nouvelle pandémie annoncée qui – après de nombreuses autres – menace l’avenir du monde.

Lire la suite »
Crèpes

La Chandeleur et le « jeudi jeudiot »

À Rome, le 2 février était un jour consacré à Cérès, déesse des moissons (divinité de la troisième fonction). En son honneur, on promenait dans les rues des lumignons et des chandelles allumées. La tradition voulait que Cérès, recherchant sa fille Proserpine, enlevée par Pluton (maître de l’univers souterrain, donc de la nuit), ait allumé des torches au sommet du mont Etna.

Lire la suite »
Néo-ruraux

Ces néo-ruraux qui veulent « citadiniser » la campagne…

Ils rêvent d’une campagne de carte postale, aussi lisse et inodore que le papier glacé qui constitue celle-ci. CSP+ en rupture de ban, ils s’y installent en nombre, depuis quelques années, apportant avec eux leur morgue et leurs exigences d’enfants gâtés de la modernité. Les « néo-ruraux » sont-ils en train de sauver nos campagnes ou de finir de les assassiner ?

Lire la suite »
crs

La Police est-elle la milice du Système ?

Ces derniers mois, à coups de primes et de promesse de conservation de régime spécial, la police française semble clairement s’être transformée en garde rapprochée de cette oligarchie qui a fait sécession, qui a rompu avec son propre peuple.

Lire la suite »
The Green Fog

The Green Fog : patchwork californien

Ce melting-pot d’images n’est pas sans rappeler les films expérimentaux de Guy Debord, mais en beaucoup moins bavard, la voix off étant ici remplacées par un air lancinant de violoncelle.

Lire la suite »
Conan

John Milius est-il vraiment un cinéaste fasciste ?

Si le nom de Milius ne vous dit pas grand chose, son travail vous est forcément familier : « J’adore l’odeur du Napalm au petit matin », cette inoubliable réplique que prononce Robert Duvall dans « Apocalypse Now » de Coppola, c’est lui.

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter