Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

Médias

Alain Danièlou

Flagrant délit de « mal-pensance » chez Pivot. Quand la télé ne rendait pas con

Il y a trente ans, la télévision française offrait à ses téléspectateurs des « divertissements » autrement moins débilitants que les talk-shows actuels – et autrement polémiques au passage. Pour preuve, ce moment d’anthologie, lors d’un « Apostrophes » de Bernard Pivot, où le grand indianiste Alain Daniélou et l’immense critique George Steiner se livrèrent à une apologie inconditionnelle de l’ethno-différentialisme et à une critique au vitriol des mariages mixtes. Décoiffant – et revigorant !

Lire la suite »
Claude Chollet président de l’Observatoire du journalisme (Ojim)

La Dilcrah, le délateur public qui fait «croa-croa»

Connaissez-vous la Dilcrah, la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (ouf) ? Ce n’est pas seulement un acronyme barbare, c’est un objet institutionnel barbare, au sens grec du mot, étranger donc. Claude Chollet, président de l’Observatoire du journalisme (Ojim) et collaborateur d’« Éléments », signe aux éditions de la Nouvelle Librairie une brochure de désintoxication, « La Dilcrah, fossoyeur de nos libertés ». Explication de texte.

Lire la suite »
Vincent Lapierre

Le coronavirus rend-il fou ? Vincent Lapierre devant ses détracteurs

Le coronavirus nous rendra-t-il tous dingues ? La question peut se poser tant elle traverse toutes les familles, politiques ou pas. Le Média pour Tous peut en témoigner. Fondé en 2018 par Vincent Lapierre, reporter tout-terrain, il a imposé un ton et montré les Gilets jaunes sous un jour nouveau en donnant la parole aux acteurs. Le succès a rapidement été au rendez-vous, avec une moyenne de 100 000 vues par reportage. Mais la Covid et ses controverses sans fin sont passées par là. Pour ou contre, noir ou blanc, vaccin ou pas vaccin, le virus n’a que faire des nuances. Vincent Lapierre a fait un autre choix, celui de Péguy, autre journaliste (eh oui), qui nous recommandait de « dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, dire bêtement la vérité bête, ennuyeusement la vérité ennuyeuse, tristement la vérité triste » – mais aussi dire scientifiquement la vérité scientifique, à tout le moins la vérité de la communauté scientifique. Ce choix lui a aliéné une grande partie de ses soutiens. Ce qui n’est pas sans poser problème pour un média indépendant vivant du financement de ses abonnés. Ce dernier s’est asséché, mettant en péril la survie du Média pour Tous. « Si la vérité vous offense, la fable au moins peut se souffrir », disait le grand Jean de La Fontaine. Mais que faire en temps de crise, lorsque la fable et la vérité s’entremêlent au point de se confondre ? Les démêler encore et toujours. La parole à Vincent Lapierre.

Lire la suite »
Jean Cau

Hommage à Jean Cau

Directeur de la rédaction d’Éléments, Pascal Eysseric a rendu hommage à Jean Cau, un journaliste d’exception, jeudi 4 novembre, à la Nouvelle Librairie, dans le cadre des jeudis de l’Iliade, à l’occasion de la réédition de « Contre-attaques », suivi du « Discours de la décadence » de Jean Cau. L’Ojim a posé trois questions à Pascal Eysseric.

Lire la suite »
Renaud Camus pour son livre Le Grand Remplacement

Renaud Camus, Donald Trump, même combat ?

Twitter a encore sévi : après la fermeture du compte personnel de Trump, c’est au tour de celui de Renaud Camus de faire les frais de la politique de purification du géant américain – pour avoir dit des Blancs, qui fuyaient les banlieues de l’immigration (à la grande indignation des bien-pensants) : « S… de Blancs, en plus ils ne se laissent même pas égorger sur place ! » Zou, ni une ni deux, son compte Twitter a été supprimé. D’un clic. La guillotine, c’était couic ; Twitter, c’est clic. Le résultat est le même, symboliquement parlant. Aujourd’hui, les Gafam vous coupent le sifflet comme par magie. Celui qui croyait pouvoir gazouiller librement est condamné au silence. « Il faut aujourd’hui de l’or, beaucoup d’or, pour jouir du droit de parler ; nous ne sommes pas assez riches. Silence au pauvre », lançait Lamennais en guise d’avertissement. Silence aux dissidents, silence aux véritaires, silence au grand écrivain !

Lire la suite »
Survivre à la désinformation (éditions La Nouvelle librairie).

« C’est la notion même de vérité qui s’efface »

Alain de Benoist fait le pari du temps long, de la mise en perspective, du contexte et du recul critique. Autant de rouages salutaires pour espérer gripper la grande lessiveuse de l’information instantanée. La revue « Front populaire » l’a interrogé pour son livre d’entretiens avec Nicolas Gauthier, « Survivre à la désinformation » (éd. La Nouvelle librairie).

Lire la suite »
Librairie Deux Cités

Les gauchistes attaquent la librairie Les Deux Cités à Nancy. Où sont les défenseurs des libertés ?

La librairie Les Deux Cités, à Nancy, vient de subir une nouvelle attaque gauchiste, un an après son ouverture, marquée déjà par un déchaînement de sottises et de violence. FSU, Solidaires, CGT et autres s’étaient alors « courageusement » ligués contre Alexis Forget et Sylvain Durain, fondateurs et gérants de la librairie. Hier, mardi 21 septembre, c’était le ban et l’arrière-ban du gauchisme pastèque – vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur – qui ont fait brutalement irruption dans la librairie, renversant les rayonnages et menaçant le libraire. Évidemment, les journaux n’en ont pas parlé. Évidemment, on n’a pas entendu le ministre de la Culture s’indigner. Évidemment, la plupart des confrères, plus empressés à cacher le livre de Zemmour, n’ont pas levé le petit doigt. Silence radio – complice donc. Qui soutiendra Les Deux Cités ? Nous, vous ! Nous avons interrogé Alexis Forget qui, hier, a reçu la visite de ces barbares repeints aux couleurs antinucléaires qui, en fait de déchets et d’enfouissement, en connaissent un rayon.

Lire la suite »
Afghanistan

Immigration : les mêmes causes produisent les mêmes effets

« La lecture du journal est la prière du matin de l’homme moderne » disait Hegel. Notre collaborateur David L’Épée, médiavore boulimique, priant peu mais lisant beaucoup et archivant tout ce qui lui tombe sous les yeux, effeuille pour nous la presse de ces dernières semaines.

Lire la suite »
gramsci-youtube

Gifleurs, enfarineurs, youtubeurs… Tous des gramscistes !

« La lecture du journal est la prière du matin de l’homme moderne » disait Hegel. Notre collaborateur David L’Épée, médiavore boulimique, priant peu mais lisant beaucoup et archivant tout ce qui lui tombe sous les yeux, effeuille pour nous la presse de ces dernières semaines.

Lire la suite »
Actuellement en kiosque

Dernières parutions - Nouvelle école et Krisis

Les dates à retenir

Pas de nouveaux événements
S’abonner à la newsletter