Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

Littérature

Charles Peguy dans éléments

Charles Péguy, le croisé antimoderne

Charles Péguy (1873-1914) est un homme à part dans l’histoire des lettres françaises. Poète de l’incarnation, polémiste redoutable, il avait une âme religieuse, chargée d’humanité. De l’affaire Dreyfus à la Grande Guerre, il a cherché à faire prévaloir une conception héroïque de l’existence. Jusqu’à sa mort, au champ d’honneur, d’une balle en plein front.

Lire la suite »
Ici, en 1972, lors de la remise du prix Sévigné pour sa Lettre à Louis Pauwels. Sur les gens inquiets et qui ont bien le droit de l’être.

Paul Sérant, un traditionaliste dissident pour notre temps

À l’occasion du centième anniversaire de sa naissance et du vingtième anniversaire de sa mort, (re)découvrir la pensée pérenne de Paul Sérant s’avère d’une importance cruciale. Critiquant la modernité avec un regard vif et profond, il louait la tradition spirituelle et ethnoculturelle des peuples. Son œuvre, à la fois cohérente et disparate, est plus que jamais d’actualité.

Lire la suite »
Les 90 ans du « Voyage au bout de la nuit » : « On sabote toujours les vivants… »

Les 90 ans du « Voyage au bout de la nuit » : « On sabote toujours les vivants… »

« Ça a débuté comme ça » il y a 90 ans ! 90 ans que la sortie du fracassant « Voyage au bout de la nuit », roman génial et fondateur. Pour célébrer cet événement, Émeric Cian-Grangé a donné la parole à ses lecteurs dans un ouvrage paru aux éditions de la Nouvelle Librairie : « 90 ans de Voyage. Céline et nous ». L’occasion pour nous de publier sur le site d’« Éléments » un entretien avec l’auteur de Voyage au bout de la nuit, paru dans la revue littéraire Livr’arbitres, dans lequel il retrace les grandes étapes de sa vie. Cette interview fantasmagorique, où s’entremêlent vécu et littérature, n’est « rien qu’une histoire fictive ». Les réponses de Céline sont toutes extraites de ses livres. Avec Émeric Cian-Grangé à la manœuvre.

Lire la suite »
Patrice Jean

Des lettres mortes aux lettres vivantes de la littérature (4/4)

De François Rabelais à Patrice Jean, l’humour est le grand souffle de l’art romanesque, qui l’empêche de mourir. Introduisant une distance avec soi-même, il préserve contre le conformisme et les certitudes idéologiques. Une série de Sylvie Paillat, docteur en philosophie, auteur de la Métaphysique du rire (L’Harmattan, 2014).

Lire la suite »
L’affaire Matzneff

« Pourquoi éditer Matzneff ? Mais parce que je suis un éditeur! »

L’« affaire Matzneff » ou les « affaires Matzneff » n’en finissent pas de défrayer la chronique depuis la parution, en décembre 2019, du Consentement de Vanessa Springora. Elles ont fini par occulter le reste de l’œuvre, ce dont il est question dans le livre que la Nouvelle Librairie et les éditions Krisis sortent le 8 novembre : Derniers écrits avant le massacre, qui reprennent les chroniques qu’il a données au « Point », loin, très loin des affaires de pédophilie. La parole à François Bousquet, son éditeur.

Lire la suite »
Montherlant et le Masque de Conflans

Le Maître de Santiago pour célébrer Henry de Montherlant

Henry de Montherlant s’éloigne, comme le Barrès de sa jeunesse. Malheureusement. Alors qu’on fête les 50 ans de sa mort, le théâtre du Nord-Ouest et l’irremplaçable Jean-Luc Jeener donnent une magnifique représentation du Maître de Santiago, chef-d’œuvre réactionnaire et anti-impérialiste. Encore trois représentations, avant le tirer de rideaux sur l’année Montherlant.

Lire la suite »
Milan Kundera

Des lettres mortes aux lettres vivantes de la littérature (3/4)

« La bêtise des gens consiste à avoir une réponse à tout. La sagesse d’un roman consiste à avoir une question à tout », a dit Milan Kundera. Loin de la morale et du consensus médiatique, quelle doit-être l’attitude du romancier vis-à-vis de son œuvre ? Une série de Sylvie Paillat, docteur en philosophie, auteur de la « Métaphysique du rire » (L’Harmattan, 2014).

Lire la suite »
Guerilla 3 de Laurent Obertone

Guerilla # 3, la série phénomène d’Obertone

Avec Le Dernier Combat, Laurent Obertone clôt sa magistrale trilogie, Guerilla. Qu’est-ce que Guerilla ? C’est une dystopie, mais une dystopie dont nous connaissons le prologue, dont nous pressentons l’imminence, dont nous redoutons l’issue.

Lire la suite »
Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears

Des lettres mortes aux lettres vivantes de la littérature (2/4)

Il suffit aujourd’hui d’ouvrir n’importe quel roman contemporain pour recevoir une leçon d’antiracisme, d’écologie, de féminisme, de vivre-ensemble, d’anticolonialisme… Ces parangons de vertu sclérosent la littérature et occultent l’essence même du roman : l’exploration. Une série de Sylvie Paillat, docteur en philosophie, auteur de la « Métaphysique du rire » (L’Harmattan, 2014).

Lire la suite »

Réflexion autour d’une dépossession. Le XVIIe siècle, de Malherbe à la naissance de l’Académie française (3/3)

Si la Renaissance a permis un renouvellement de l’inspiration littéraire grâce, en partie, au travail des poètes de la Pléiade, les guerres de Religion qui secouent la fin du XVIe siècle vont envahir peu à peu la littérature et il faudra attendre Henri IV pour que l’équilibre de la France politique permette à des auteurs comme Malherbe et Boileau de mettre de l’ordre dans les lettres et qu’éclose l’institution qui lutte encore aujourd’hui à la défense de la langue française : l’Académie française. Auditrice de la promotion Dante de l’Institut Iliade, Marion du Faouët enseigne le français dans le secondaire. Dernier volet de notre série.

Lire la suite »

Des lettres mortes aux lettres vivantes de la littérature (1/4)

La littérature exprime l’âme d’un peuple. Facétieuse avec Rabelais, grande avec Flaubert, pure avec Péguy, la nôtre est si foisonnante qu’il est vain d’essayer de la circonscrire. Elle embrasse tous les hommes et toutes les époques. Elle semble pourtant avoir perdu en écrivains au bénéfice d’écrivaillons. Aujourd’hui gangrenée par l’idéologie dominante, les médias de masse, la doxa, le conformisme, l’acceptable, l’âme française est en péril. Comment la sauver ? Une série de Sylvie Paillat, docteur en philosophie, auteur de la Métaphysique du rire (L’Harmattan, 2014).

Lire la suite »
Joachim Du Bellay

Réflexion autour d’une dépossession. Ronsard et du Bellay, d’une rencontre hasardeuse à la défense de la langue française (2/3)

Qui veut entamer ce combat pour la défense de notre langue et de notre identité française doit plonger avec délice dans l’histoire littéraire et découvrir comment, au sortir d’une fin de Moyen Âge mouvementée, est né le français moderne grâce, en partie, à un groupe de poètes profondément visionnaires. Au XVIe siècle, cette jeune Pléiade osera, en effet, le pari fou de faire du français une langue littéraire autour de laquelle se développera l’esprit d’une nation. Auditrice de la promotion Dante de l’Institut Iliade, Marion du Faouët enseigne le français dans le secondaire. Deuxième volet de notre série.

Lire la suite »
Actuellement en kiosque

Dernières parutions - Nouvelle école et Krisis

Les dates à retenir

Pas de nouveaux événements
S’abonner à la newsletter