Littérature

André Dussollier lit Louis-Ferdinand Céline

Le comédien a choisi de lire un texte de Céline en écho à la situation si particulière que nous vivons : « Semmelweis », du nom de ce médecin hongrois qui batailla pour imposer le lavage des mains au milieu du XIXe siècle.

Lire la suite »

Georges J. Arnaud, mort d’un parano de génie

Né en 1928 à Saint-Gilles, dans le Gard, Georges J. Arnaud était l’un des romanciers français les plus prolifiques. Il est mort dimanche dernier, le 26 avril 2020, dans l’indifférence générale, à La Londe-les-Maures, dans le Var. Polar, espionnage, fantastique, science fiction, ce feuilletoniste de génie aura excellé dans tous les genres abusivement qualifiés de mineurs, publié 414 romans sous 15 noms de plume différents, dans 37 maisons d’éditions. Olivier Maulin lui avait rendu un magnifique hommage dans Éléments n°155, en avril 2015.

Lire la suite »
Mickey

Tolkien vs Disney : éduquer ou divertir ?

À l’occasion de l’exposition que la BNF consacre à Tolkien, voici une excellente analyse de Christian Chelebourg, professeur de Littérature française et Littérature de jeunesse à l’université de Lorraine sur le site « theconversation.com ». À propos de deux conceptions « éduquer ou divertir » à travers l’œuvre de Tolkien et de Disney.

Lire la suite »
Sans importance

Xavier Eman, sniper sarcastique, saison 2

Notre chroniqueur Xavier Eman publie le deuxième volume de ses chroniques à Éléments, « Une fin du monde sans importance », aux éditions de la Nouvelle Librairie. Olivier Maulin, son préfacier, le dépeint en sniper, « assis sur son rocher de Sisyphe : Tiens, un crétin qui poursuit un Pokémon Go, pan ! Oh, un végan qui s’attaque à une boucherie familiale, pan, pan ! » Une pure merveille !

Lire la suite »

Il n’y pas de grand homme pour son valet de chambre

Imaginez l’histoire d’un esclave heureux, ô scandale ! C’est le pari qu’a fait Lydéric Landry dans un premier roman hilarant, L’Essuie-main de l’empereur, qui romance la vie de l’empereur Commode (161-192), un souverain pas vraiment commode, comme on

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter