Le magazine des idées

Chronique Radio

28 mai 2022 : lors de la finale LIVERPOOL FC contre REAL MADRID CF de l'UEFA Champions League au Stade de France.

Foot ou rugby, les racailles contre les gentlemen

Ce week-end, il y a eu quatre matchs couperet. Deux qui ont fini en apothéose – du rugby. Deux qui ont fini en scènes de chaos – du foot –, à Saint-Denis et à Saint-Étienne, toutes deux grand-remplacées, ce que la toponymie des lieux ne laissait pas présager.

Lire la suite »
Pap Ndiaye

Pap Ndiaye et le syndrome de Calimero

On ne parle que ça depuis une semaine : un décolonial ministre de l’Éducation nationale. C’est oublier que Pap Ndiaye n’est devenu « noir que sur le tard », aux États-Unis, où il s’est éveillé (woke) dans la peau de Calimero, victime archétypale.

Lire la suite »
Antoine Saint-Exupéry

A la rencontre d’un chef d’œuvre : le petit prince de Saint-Exupéry

Jusqu’au 26 juin, le musée des Arts décoratifs de Paris consacre une exposition à l’un des livres les plus traduits, vendus et lus au monde. 1 300 éditions ; 484 traductions ; 200 millions d’exemplaires vendus – dont 14 en France. Monstre éditorial, « Le Petit Prince » (1943) d’Antoine de Saint-Exupéry est le livre de tous les superlatifs.

Lire la suite »
McKinsey Macron

Liberté, égalité, McKinsey – le scandale d’un État qui n’en est plus un

Le scandale des cabinets de conseil est énorme. À côté, les costumes de François Fillon font petits bras. François Fillon, c’est le type qui gratte des fourchettes dans les restaurants et des peignoirs dans les hôtels de luxe. Médiocre, jusque dans l’enrichissement personnel. Tout le contraire des petits copains de promo d’Emmanuel Macron qui travaillent dans ces cabinets. L’État leur a donné l’an dernier plus d’un milliard d’euros d’émoluments pour des conseils douteux délivrés dans l’opacité la plus complète. Décidément, la République des conseilleurs ne sera jamais celle des payeurs.

Lire la suite »
Livres de Renaud Camus

Renaud Camus, arbitre de la campagne présidentielle

Il y avait « Les Possédés » de Dostoïevski, peut-être y aura-t-il à l’avenir « Les Dépossédés » de Renaud Camus qui fait paraître aux éditions de la Nouvelle Librairie une somme qui devrait faire date : « La Dépossession ou du Remplacisme global ». La dépossession, c’est le régime moteur du Grand Remplacement. À l’heure où cette problématique brûlante s’est invitée dans la campagne présidentielle, sous la houlette d’Éric Zemmour, il est grand temps de lire celui qui en a forgé l’expression et décrit les mécanismes. La chronique de François Bousquet sur les ondes de Radio Courtoisie.

Lire la suite »
Manuel Valls

Manuel Valls, cinquante nuances de trahison

« Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà », disait le grand Pascal. Il ne connaissait pas Manuel Valls. Lui n’a jamais rencontré la vérité, rien que l’ambition et la trahison, des deux côtés des Pyrénées. Pour exister de nouveau, il n’en finit pas de faire des appels du pied à Valérie Pécresse et à Emmanuel Macron. Pour cela, rien de tel qu’un livre : il vient d’en sortir un, d’une platitude prudhommesque, Zemmour, l’antirépublicain. Comme disait Edgar Faure, ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent. La preuve par Valls. Voici la chronique de François Bousquet sur les ondes de Radio Courtoisie.

Lire la suite »
Le malade imaginaire

Molière? « La plus claire expression du génie de notre race »

Dans trois jours, le 15 janvier, Molière aura 400 ans. C’est le plus vivifiant de nos monuments nationaux. On le célèbre à n’en plus finir, mais la vérité, c’est que, s’il revenait aujourd’hui parmi nous, il serait convoqué par Tartuffe devant la 17e Chambre correctionnelle pour discrimination de toute sorte. Au piquet, Molière ! Au parquet même.

Lire la suite »
S’abonner à la newsletter