Yves Branca

Articles

Au revoir, Costanzo !

Depuis 2006, il était membre du comité éditorial de la revue Krisis d’Alain de Benoist. Après 1999, la fécondité de Costanzo Preve fut extraordinaire : mentionnons seulement, pour la seule année 2006, avec l’Eloge du communautarisme, que j’ai traduit et présenté, Il popolo al potere.

Biographie : Né en 1947, Yves Branca est un journaliste et traducteur. Diplômé de philosophie et de chinois à la Sorbonne, il fut professeur de philosophie et de lettres de 1968 à 1985. En France, mais aussi en Chine, où il exerça pendant trois ans. Maîtrisant aussi bien l’italien que le français, il a traduit des auteurs comme Manzoni (Les Fiancés, 1995) et Nievo (Un ange de bonté, 2008). Spécialiste de Raymond Abellio — à qui il a consacré une étude à l’occasion de son centenaire —, Yves Branca collabore régulièrement à la revue Éléments.
Livres : Patrimoine littéraire européen : anthologie en langue française, De Boeck Université, 1999.
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}