Le magazine des idées

Tom Benejam

Articles

Baroud d’honneur pour un pays défunt. Une journée de résistance agricole à Manosque

Baroud d’honneur pour un pays défunt. Une journée de résistance agricole à Manosque

Le bruit avait couru la veille au soir que les blocages organisés ces derniers jours par les agriculteurs s’étendraient aujourd’hui dans l’ensemble du pays, gagnant possiblement jusqu’à notre département des Bouches-du-Rhône. Portés par la rumeur, dans la nuit finissante, en ce petit matin du 25 janvier, nous scrutons attentivement l’arrivée d’éventuels tracteurs au niveau du péage de Meyrargues, sur l’A51.

Kewin ou le Triton couronné : bienvenue chez les fous

Kewin ou le Triton couronné : bienvenue chez les fous

Connaissez-vous Kewin Mezrag, l’« homme-triton » ? Jamais Philippe Muray n’aurait pu imaginer pareil créature. Un au-delà d’Homo festivus, qui nous plonge dans le monde d’après – après les zombies, après les trans, après les derniers hommes de Nietzsche. Kewin avec un « w », Kewin Mezrag donc se prend pour un triton, prodige amphibologique mi-homme mi-poisson, moitié xénogenré moitié dérangé. Le magazine « Brut » a rencontré l’« animal ». « Éléments » aussi, mais ce fut pour nous une rencontre du troisième type.

La virginité retrouvée de Maeva G.

La virginité retrouvée de Maeva G.

Hymen (nom masculin) : repli muqueux fin et souple placé à l’entrée du vagin, terme revenu en grâce depuis que les musulmanes (et les non-musulmanes – par mimétisme) se le font reconstruire pour retrouver une virginité factice. Après avoir beaucoup expérimenté les vertus du pelotage, la bimbo redécouvre ainsi celle du pucelage.

Le communisme joyeux du zizi ou les brigades roses de la contraception masculine

Le communisme joyeux du zizi ou les brigades roses de la contraception masculine

Connaissez-vous l’association « Treizeticules » ou « 13ticules » (13, car elle sévit à Marseille, dans le département des Bouches-du-Rhône, avec la bienveillance du planning familial) ? Elle s’est donnée pour mission de partager la « charge mentale » de la contraception, on n’ose dire féminine. Comment ? Avec des slips chauffants que les garçons devront revêtir, pardi ! En attendant la généralisation des opérations de vasectomie, autrement dit de stérilisation masculine. Jusqu’où l’homme soja descendra ? Nul ne le sait. Tom Benejam, tout droit sorti de la promotion 2023 de l’école de journalisme d’« Éléments », nous en dit un peu plus.