Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

Nicolas Gauthier

Articles

Daniel Graig dans le dernier James Bond

Pour Daniel Craig, James Bond doit rester un homme !

À quand, une nouvelle Opération Tonnerre au pays enchanté du féminisme de progrès ? Le décor ? La possibilité souvent évoquée d’une actrice pour remplacer l’agent 007 ; une sorte de « Jane Bonde », donc.

Rencontre de Nicoals Gauthier avec Gérard de Villers

Le grand retour des espions. Affaire Pegasus ou OSS117 ?

L’affaire Pegasus, du nom du logiciel israélien, a rappelé combien l’espionnage restait plus que jamais l’allié – parfois indiscret – du pouvoir. La fin de la guerre de froide n’en a pas signé la mort. Au contraire. L’âge d’or de l’espionnage est-il devant nous ? C’est la question qu’« Éléments » soulève dans son numéro d’été, à l’occasion de la sortie d’OSS117 et prochainement du nouveau James Bond.

Vers un scandale Pegasus ? Le nouveau logiciel israélien qui espionne la planète…

La technologie est décidément chose étrange, qui à la fois nous libère et nous lie. Les téléphones portables, donc, qui permettent à tous les petits Terriens de communiquer en notre village globalisé, effaçant ainsi distances en même temps qu’intimité. On s’y dévoile, on s’y lâche, on s’y déballe. Mais comment s’étonner, aussi, que nous y soyons de plus en plus écoutés ?

Gaza, Palestine, June. 2019. Palestinian father and son protesting at the borders between Gaza strip and Israel

Conflit israélo-palestinien : l’infernale sarabande recommence

Après onze jours de conflit, le Hamas et Israël ont accepté de signer un accord de cessez-le-feu sans vainqueur ni vaincu. Pendant ce temps, les colonisations se poursuivent, la création d’un État palestinien viable devient illusoire et, paradoxalement, la politique de l’État hébreu renforce le Hamas.

Biographie : De National Hebdo à Éléments, tout en passant par Minute, Pas d’Panique et Le Choc du mois, dont il est un des cofondateurs, jusqu’à Flash, bimensuel créé avec Alain Soral et Philippe Randa, Nicolas Gauthier travaille également pour la presse rap (R&R et RNB) et même Faim de Siècle, mensuel distribué dans la rue par des clochards, au temps du siècle dernier ; mais avec le couturier Jean-Charles de Castelbajac comme directeur artistique, excusez du peu. Dans un moment d’égarement, il écrit des sketchs à vocation drolatique pour Canal plus. Garde rouge de Jean-Marie Le Pen durant la fameuse scission de 1998, (« Le quart de rouge est la boisson du Garde rouge », Nino Ferrer dixit dans sa chanson Mao et Moa), il est le principal rédacteur de la profession de foi du candidat du Front national, au soir du 21 avril 2002. Depuis 2012, il exerce quotidiennement ses talents sur le site Boulevard Voltaire, ce qui lui laisse encore assez de temps pour discourir sur les plateaux de TV Libertés, principalement sur celui de son Bistrot éponyme, dont il est, à ce jour, l’un des plus anciens sociétaires. Accessoirement, ce catholique de l’espèce maurrassienne, partisan du trône et de l’autel, rétif à l’idéal européen, car légèrement plus porté sur le pré-carré français – avec, toutefois, un fort tropisme pour une certaine esthétique italienne, désormais un peu révolue –, écrit aussi dans votre journal favori.
Livres : Derniers ouvrages publiés : Les Acteurs de la comédie politique, en collaboration avec Philippe Randa. Survivre à la Pensée unique, en collaboration avec Alain de Benoist. Les Grands excentriques.