Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

Marco Tarchi

Articles

Réseaux sociaux, démocratie et liberté de penser

Traduction de nos amis de l’OJIM d’un entretien du Professeur Marco Tarchi, paru dans le quotidien italien « Il Giornale » du 16 janvier 2021. Marco Tarchi y souligne le rôle négatif des nouveaux oligopoles de l’information, les GAFAM.

Végéter est-il l’impératif catégorique et sanitaire du troisième millénaire ?

Marco Tarchi est le principal artisan de l’introduction des idées et des revues de la Nouvelle Droite française en Italie, lecteur et traducteur d’Éléments. Spécialiste du populisme sur lequel il a écrit plusieurs livres, éditorialiste, ancien doyen de la faculté et actuellement professeur de sciences politiques à l’Université de Florence, il est l’éditeur et le rédacteur en chef de Diorama Letterario (mensuel, puis bimestriel) et de Trasgressioni (trimestriel). Nous publions son dernier éditorial paru dans Diorama Letterario, superbe – et inquiétante – réflexion sur le nouvel idéal d’existence végétative imposé par le confinement.

Biographie : Marco Tarchi (né le 11 octobre 1952 à Rome) est un politologue italien, professeur à l’université de Florence, il est le chef de file de la « Nouvelle Droite » italienne (« Nuova Destra »). Venu du Mouvement social italien, Marco Tarchi mène une génération de militants et d’intellectuels (celle de la « Nouvelle Droite » italienne) vers une critique des thèmes traditionnellement associés à la droite, et de nouveaux horizons idéologiques, pour aboutir, à l’instar d’Alain de Benoist, à une mise en question de la droite sous toutes ses formes. Sa démarche a consisté à ouvrir un dialogue avec des penseurs de gauche4 pour dépasser les grandes idéologies de la modernité en vue d’une nouvelle culture post-moderne. Très critique du libéralisme occidental, le politologue fut fréquemment consulté par l’AFP à la faveur des élections italiennes de 2008. Marco Tarchi est par ailleurs le directeur de la revue philosophique Diorama Letterario et collabore régulièrement à Nouvelle École et la revue Éléments.
Livres :
  • Partito unico e dinamica autoritaria. Naples : Akropolis, 1981
  • La « rivoluzione legale ». Bologne : Il Mulino, 1993
  • « Destra e sinistra: due essenze introvabili » in Democrazia e diritto, 1, 1994, p. 381-396
  • Cinquant’anni di nostalgia. La destra italiana dopo il fascismo. Milan: Rizzoli, 1995
  • Esuli in patria. I fascisti nell’Italia repubblicana. Parme : Guanda, 1995
  • The Dissatisfied Society. The Roots of Political Change in Italy, in European Journal of Political Research, 1, 1996, p. 41-63
  • Dal MSI ad AN: organizzazione e strategie. Bologne : Il Mulino, 1997
  • Italy: the Northern League, in L. de Winter e H. Türsan (a cura di), Regional Parties in Western Europe. Londres : Routledge, 1998
  • Estrema destra e neopopulismo in Europa, in Rivista Italiana di Scienza Politica, 2, 1998
  • Italy: Early Crisis and Collapse, in D. Berg-Schlosser e J. Mitchell (a cura di), Conditions of Democracy in Europe, 1918-1938. Londres : Macmillan, 2000
  • L’Italia populista. Dal qualunquismo ai girotondi, il Mulino, 2003.