Jean Cau

Articles

« La grande prostituée »

Manifestation hippie aux États-Unis. L’égalitarisme, écrit Jean Cau, épouse et crée nécessairement la laideur. C’est contre la laideur, de plus en plus envahissante, que l’ancien secrétaire de Jean-Paul Sartre a écrit ce nouveau Traité de morale qui fait suite aux « Écuries de l’Occident ». Nous avons sélectionné quelques extraits pour les lecteurs d’« Éléments ».

Pour accéder à cet article, vous devez vous abonner Abonnement – 12 numéros (2 ans), Abonnement – durée libre or Abonnement – 6 numéros (1 an).

Biographie : Jean Cau, né le 8 juillet 1925 à Bram et mort le 18 juin 1993 à Paris, est un écrivain, journaliste et polémiste français. Secrétaire de Jean-Paul Sartre de 1946 à 1957, il écrit dans Les Temps modernes, puis est journaliste à L’Express, à France Observateur, au Figaro littéraire et à Paris Match. Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, romans, essais, pamphlets et pièces de théâtre ainsi que de plusieurs scénarios de film. Dans les années 1970, il se rapproche du GRECE, et écrit des textes polémiques fustigeant le gauchisme, la décadence de l’Europe, ou exaltant le combat et les traditions européennes. Il appartient dans le même temps au comité de patronage de Nouvelle École. Ses romans, ainsi que plusieurs de ses essais et articles confiés à la revue Éléments. (source wikipedia)
Livres : Sélections : Les Écuries de l’OccidentTraité de morale, La Table Ronde, 1973 — Pourquoi la France, La Table Ronde, 1975 – Le Chevalier, la mort et le diable, La Table ronde, 1977 – Discours de la décadence, Copernic, 1978 – Le Grand Soleil, Julliard, 1981 – Croquis de mémoire, Julliard, 1985 – Les Oreilles et la Queue, Gallimard, 1990 – Le Candidat (préface d’Alain Delon), Éditions Xenia, 2007. Bibliographie complète sur wikipedia