Guillaume Travers

Articles

Ce qui a explosé à Beyrouth, c’est la mondialisation. Lisez Éléments, Guillaume Travers vous explique pourquoi

La catastrophe qui a frappé Beyrouth est inscrite dans la trame même de la mondialisation. Pourquoi ? L’économiste Guillaume Travers nous l’explique dans la dernière livraison d’Éléments au terme d’une enquête-fleuve et magistrale sur ceux qu’il appelle les « sans-papiers milliardaires de la mondialisation », à savoir les porte-conteneurs (près de 95 % des échanges marchands). Voilà les vrais réacteurs du commerce mondial. Sans eux, pas de mondialisation des échanges. Or, ils échappent à tout contrôle : en termes de droit du travail, de normes, environnementales ou pas, d’assurance. Ce sont les passagers clandestins du commerce international : ils ne payent pas le vrai prix du billet. C’est nous qui le payons à leur place. La preuve sanglante par Beyrouth !

Werner Sombart. Un économiste contre le rouleau compresseur capitaliste

S’il y a un économiste et un sociologue du XXe siècle à découvrir ou à redécouvrir, c’est bien Werner Sombart (1863-1941). Son chef-d’œuvre, Le capitalisme moderne, n’a pas encore été traduit. En attendant, on peut lire Comment le capitalisme uniformise le monde ? présenté par Guillaume Travers aux éditions de la Nouvelle Librairie.

Moyen Âge, une économie pour demain

Notre collaborateur Guillaume Travers, économiste de son état, publie dans la collection « Longue mémoire » de l’Institut Iliade aux éditions de la Nouvelle Librairie une synthèse lumineuse sur l’économie médiévale et la société féodale, d’où il ressort que le Moyen Âge, trop souvent rejeté dans les âges obscurs, fut un temps de renouveau dont nous avons beaucoup à apprendre.

Éléments n°183 : l’interview choc d’Angus Deaton, Prix Nobel d’économie

Pour la première fois depuis 1918, l’espérance de vie baisse aux États-Unis.
Une épidémie de suicides et d’overdoses sans précédent touche la classe ouvrière blanche américaine. Guillaume Travers, notre spécialiste de l’économie, détaille les dessous de son entretien exclusif avec Angus Deaton, Prix Nobel d’Économie 2015. À lire dans Éléments n°183.

Guillaume Travers : «L’homme réel n’est pas ce que prétend la pensée moderne»

Breizh Info : « Dans son ouvrage Pourquoi tant d’inégalités ? paru aux éditions de La Nouvelle Librairie, l’économiste Guillaume Travers aborde cette question éminemment actuelle et problématique. Les inégalités ont fortement augmenté dans le monde entier depuis les années 1980. L’écart ne cesse de se creuser entre les 10 % de la population mondiale les plus riches, qui sont de plus en plus riches… et les autres. Si ce constat de la hausse des inégalités ne fait plus débat, il n’en va pas de même en ce qui concerne son interprétation. Nous avons interrogé Guillaume Travers à ce sujet. »

Thomas Piketty

Pourquoi tant d’inégalités ? La réponse de Guillaume Travers à Thomas Piketty

Les inégalités explosent, partout, à un rythme effréné. Les travaux de Thomas Piketty, mondialement connus, en analysent les raisons, mais à partir d’un postulat grossièrement erroné. Guillaume Travers, chroniqueur économique à Éléments, lui répond sans détour dans un opuscule magistral, « Pourquoi tant d’inégalités ? »

Argent

Guillaume Travers : « Il faut construire une économie d’opposition »

Un de mes combats est précisément de faire passer l’idée que la construction de notre civilisation a nécessité énormément d’argent. Que l’on pense à la construction des cathédrales, des villes, des châteaux, au mécénat des artistes et au financement de leurs œuvres d’art picturales, musicales, etc.

Biographie : Collabore à la revue Éléments et enseigne l’économie en école de commerce. Il écrit principalement sur les sujets économiques.