Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

François Bousquet

Articles

Pascal Blanchard et Jean-Michel Apathie

Un « climat » de décapitation. Et si Jean-Michel Apathie, Pascal Blanchard et autres repentants jouaient avec le feu ?

Une vidéo qui appelle à la décapitation de Marine Le Pen et d’Éric Zemmour a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux. Elle justifie cet acte barbare au titre des dédommagements de la colonisation de l’Algérie, qui ne fut rien d’autre, selon Emmanuel Macron, qu’un « crime contre l’humanité ». Question : n’y aurait-il pas un lien de cause (la rhétorique de la contrition) à effet (la pratique de la décapitation) dans cette logique infernale ? Alors, ceux qui sèment la repentance récolteraient-ils la vengeance ?

Une jeune femme africaine enlève un masque d'une femme caucasienne

Privilège blanc : qui veut la peau des Européens?

Privilège blanc, racisme systémique, appropriation culturelle, micro-agressions… Voilà quelques-uns des concepts à la mode qui submergent les États-Unis et l’Europe depuis plusieurs mois. Que cachent-ils ? Un projet

Dominique Venner sous-officier

Les carnets de Dominique Venner, une mine d’or

Entretien sur Radio Courtoisie avec François Bousquet dans la matinale Ligne Droite de Clémence Houdiakova et Jean-Louis Tremblais, grand reporter au Figaro Magazine pour la parution du volume

Julien-Freund et Carl-Schmitt

Julien Freund inédit. La philosophie à bâtons rompus

Voici un texte dont les freundiens connaissaient depuis longtemps l’existence, mais dont la publication était sans cesse ajournée : les « Lettres de la vallée, Méditations philosophiques et politiques ». Pour la première fois réunies en volume, aux éditions de la Nouvelle Librairie, ces lettres offrent un panorama des préoccupations de Freund. Gilles Banderier, qui les a éditées et postfacées, y voit la clef de voûte où se rejoignent les grands thèmes de sa pensée. Il répond à nos questions.

Gilles Soulas

In memoriam Gilles Soulas, agence tous risques de la droite nationale

Éditeur, libraire, militant de toutes les causes, Gilles Soulas (1955-2021) nous a brutalement quittés au petit matin, en ce dimanche 26 septembre. À près de 70 ans, rien n’avait pourtant vieilli en lui. Au contraire, tout était clair, le regard, l’attitude, le visage. On n’est pas prêt de l’oublier.

Dominique Venner en septembre 1954. À Clairefontaine, en Algérie, devenue après l’indépendance El Aouinet.

Rebelle, mode d’emploi. Dominique Venner devant la postérité

C’est un événement éditorial considérable pour nous, la publication posthume des Carnets rebelles de Dominique Venner (1935-2013), dont le premier volume vient d’être édité par la Nouvelle Librairie. 400 pages qui seront suivies de milliers d’autres. Une somme, à la hauteur de l’homme que fut Dominique Venner.

Librairie Deux Cités

Les gauchistes attaquent la librairie Les Deux Cités à Nancy. Où sont les défenseurs des libertés ?

La librairie Les Deux Cités, à Nancy, vient de subir une nouvelle attaque gauchiste, un an après son ouverture, marquée déjà par un déchaînement de sottises et de violence. FSU, Solidaires, CGT et autres s’étaient alors « courageusement » ligués contre Alexis Forget et Sylvain Durain, fondateurs et gérants de la librairie. Hier, mardi 21 septembre, c’était le ban et l’arrière-ban du gauchisme pastèque – vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur – qui ont fait brutalement irruption dans la librairie, renversant les rayonnages et menaçant le libraire. Évidemment, les journaux n’en ont pas parlé. Évidemment, on n’a pas entendu le ministre de la Culture s’indigner. Évidemment, la plupart des confrères, plus empressés à cacher le livre de Zemmour, n’ont pas levé le petit doigt. Silence radio – complice donc. Qui soutiendra Les Deux Cités ? Nous, vous ! Nous avons interrogé Alexis Forget qui, hier, a reçu la visite de ces barbares repeints aux couleurs antinucléaires qui, en fait de déchets et d’enfouissement, en connaissent un rayon.

Le privilège blanc. Qui veut faire la peau aux Européens ? livre de Georges Guiscard aux éditions de la Nouvelle Librairie

Privilège blanc, déconstruction d’une imposture

Qui avait entendu parler du privilège blanc avant que le mouvement Black Lives Matter, à la suite de la mort de George Floyd, en 2020, ne lui donne une audience internationale ? Pas grand monde en vérité. Un mort plus tard (et des centaines de manifestations), tout le monde en parle et ne parle même plus que de cela. Comment en sommes-nous arrivés là ? C’est l’objet même du livre de Georges Guiscard : « Le privilège blanc. Qui veut faire la peau aux Européens ? », paru à la Nouvelle Librairie sous le parrainage de l’Institut Iliade. Une enquête fouillée, première du genre, qui sort à point nommé.

Biographie : Né en 1968, après des études de lettres, il a été éditeur-gérant à L’Âge d’Homme. Journaliste à Valeurs actuelles, Le Spectacle du Monde et la revue Éléments. Depuis 2015, il est devenu rédacteur en chef de la revue Éléments. Il est par ailleurs directeur de la Nouvelle Librairie.
Livres :