Le magazine des idées

François Bousquet

Articles

Le retour choc du roman cyber-punk

Le retour choc du roman cyber-punk

Pour ce numéro de Ligne Droite, Corentin Perrigny et François Bousquet reçoivent Marc Obregon, écrivain et journaliste à l’Incorrect, pour son nouveau roman Omegatown, paru aux éditions du Verbe Haut, une brillante dystopie qui plonge le lecteur dans l’avenir aussi proche que cauchemardesque d’un Paris totalement gentrifié et sous surveillance totale. Bienvenue dans le monde rêvé des GAFAM, celui de la transparence obligatoire et du cerveau humain téléchargeable.

Thomas Viain

L’intelligence dévoyée des élites contemporaines

Dans Ligne Droite, la matinale de « Radio Courtoisie », Corentin Perrigny et François Bousquet reçoivent Thomas Viain, auteur de « La sélection des intelligences : pourquoi notre système produit des élites sans vision », aux éditions L’Artilleur. Une plongée dans le monde des élites, de leur formation et des particularités de leur intelligence pour tenter de saisir et d’expliciter le divorce croissant entre le peuple et ceux qui sont censés le représenter et le guider.

Hommage (pas tout à fait) national : quand Robert Badinter trouvait que la proportion de délinquants était plus forte chez les immigrés

Hommage (pas tout à fait) national : quand Robert Badinter trouvait que la proportion de délinquants était plus forte chez les immigrés

La famille de l’ex-garde des Sceaux a fait savoir qu’elle ne souhaitait pas la présence d’élus du RN et de LFI lors de l’hommage national place Vendôme. Dont acte pour le RN, qui ne sera pas présent. Curieuse décision. Robert Badinter l’aurait-il approuvée ? On ne le sait guère, mais il n’était pas si éloigné des idées du Front national de Jean-Marie Le Pen en 1980, quand il écrivait au président de l’association Légitime défense que « la proportion de délinquants est plus forte chez les immigrés, notamment d’origine nord-africaine ou africaine ». Sur la base de ces déclarations, Robert Badinter pourrait-il assister à l’hommage national qui lui est rendu ?

Notre dossier sur le macronisme autoritaire

Notre dossier sur le macronisme autoritaire

Le dossier qu’« Éléments » a consacré à « La dictature en marche ! » fait parler de lui jusqu’en Italie, où le journal « La Verità » a interviewé François Bousquet. Le libéralisme autoritaire, les restrictions toujours plus nombreuses des libertés fondamentales, la répression tous azimuts des dissidents, la fermeture arbitraire de comptes bancaires… Tout y passe, jusqu’à la composante psychologique des dérives du macronisme.

Nicolas Vidal

Nicolas Vidal, accélérateur de la gronde populaire

Pourquoi la colère des tracteurs ne se convertit-elle pas en colère des automobilistes ? Pourquoi la grogne des routiers ne se transforme-t-elle pas en nouveaux convois de la liberté ? Pourquoi n’y a-t-il pas un nouveau soulèvement des Gilets jaunes ? Pourtant, tout est réuni pour qu’un tel embrasement social voit le jour. Qu’est-ce qui bloque alors ? La résignation ? C’est à elle, en tout cas, que Nicolas Vidal s’adresse dans sa « Lettre aux autruches et aux tubes digestifs » (Putsch Media). Venez en discuter avec lui le mercredi 24 janvier de 18 à 20 heures à la Nouvelle Librairie, 11 rue de Médicis, Paris 6e.

Ernst Jünger face au Léviathan

Ernst Jünger face au Léviathan

Pour cette nouvelle matinale de Radio Courtoisie, Corentin Perrigny, associé au rédacteur en chef de la revue Éléments François Bousquet, évoque la haute figure d’Ernst Jünger en compagnie de l’écrivain Claude Bourrinet à l’occasion de la publication de son dernier ouvrage Ernst Jünger : Dans le ventre du Léviathan aux éditions Perspectives Libres. Un livre qui se penche sur les journaux de guerre du plus français des écrivains allemands pour dessiner la personnalité d’un humaniste auscultant le nihilisme moderne pour dénoncer les idéologies mortifères qui l’ont engendré.

Gérald Darmanin et Renaud Dély : comment salir la mémoire de Dominique Venner

Renaud Dély et Gérald Darmanin : comment salir la mémoire de Dominique Venner

Renaud Dély, mots clés : délation, ministère de l’Intérieur, franc-maçonnerie et journaloperies. Cible : Dominique Venner, à qui il consacre un libelle bouffon et diffamatoire, « L’Assiégé » (JC Lattès). Objectif : faire interdire les mouvements identitaires qui se réclament de sa pensée, Rassemblement national inclus. Et si l’Assiégé, c’était finalement lui, Renaud Dély, petit télégraphiste de Gérald Darmanin et d’un pouvoir aux abois, pris de panique à l’idée de voir Marine Le Pen gagner la présidentielle en 2027. Faire interdire tous les identitaires et rendre Marine Le Pen inéligible : voilà le programme. On ne pourra pas dire qu’on n’était pas prévenu.

Gustave Thibon

François Bousquet répond à l’ostracisme et à la caricature contre la Nouvelle Droite

Le site de réinformation breton Breizh Info reçoit le rédacteur en chef d’Éléments pour évoquer son dernier ouvrage, Alain de Benoist à l’endroit, dans lequel il retrace et commente l’itinéraire intellectuel du chef de file de la « Nouvelle Droite » dont l’œuvre aussi foisonnante que polymorphe reste encore aujourd’hui confrontée à une omerta imbécile et injuste. Un ouvrage qui ne s’adresse pas uniquement aux connaisseurs ou admirateurs du travail d’Alain de Benoist mais à toute personne s’intéressant un tant soit peu aux sciences politiques et au combat des idées de ces 60 dernières années.

2024, une année décisive !

2024, une année décisive !

Défiant les lourds nuages qui s’amoncellent dans le ciel de cette civilisation européenne qui est au cœur de nos préoccupations, l’équipe du magazine Éléments souhaite à tous ses lecteurs, présents et à venir, à ses amis et ses soutiens une excellente année 2024 ainsi qu’une grande santé pour affronter les défis et combats qui les attendent. Face à ceux-ci, ils pourront compter sur cette arme intellectuelle redoutable que représente une revue libre, indépendante, exigeante et habituée à naviguer par gros temps. Puissions-nous également compter sur eux pour renforcer et développer notre entreprise et nos projets dans un contexte de répression et de censure de plus en plus totalitaire.

Patrick Buisson est décédé aux Sables d’Olonne : l’hommage de ses proches

Alexis Chevalier, Charles de Meyer, fondateur et président de SOS Chrétiens d’Orient, ainsi que François Bousquet, rédacteur en chef d’« Éléments », s’associent à la douleur de la famille la plus chère au cœur vendéen de Patrick Buisson – Dieu, le roi – qui depuis mille ans et plus fait vibrer l’âme de la France.

Une réponse à l’ostracisme et à la caricature

Une réponse à l’ostracisme et à la caricature

Le site de réinformation breton Breizh Info reçoit le rédacteur en chef d’Éléments pour évoquer son dernier ouvrage, « Alain de Benoist à l’endroit », dans lequel il retrace et commente l’itinéraire intellectuel du chef de file de la « Nouvelle Droite » dont l’œuvre aussi foisonnante que polymorphe reste encore aujourd’hui confrontée à une omerta imbécile et injuste. Un ouvrage qui ne s’adresse pas uniquement aux connaisseurs ou admirateurs du travail d’Alain de Benoist mais à toute personne s’intéressant un tant soit peu aux sciences politiques et au combat des idées de ces 60 dernières années.

argonath

La « biocivilisation » is beautiful : Julien Rochedy entre Elon Musk et Unabomber

Les écologistes finiraient presque par rendre l’écologie insupportable. Sectaires, sinistres, souffreteux, ils se partagent entre hommes sojas, hippies cradingues et matriarches castratrices. Dépressive et punitive, leur écologie est une insulte faite à la nature. Or, il y a une autre écologie. Pour s’en convaincre, rien de tel que le nouveau livre de Julien Rochedy, au titre trompeur, « Surhommes et sous-hommes », où l’auteur pose les jalons d’une écologie non pas seulement positive, mais attractive, dynamique, héroïque, célébrant tout autant le « Small is beautiful » que le « Big is beautiful ». Son nom ? La « biocivilisation ». Présentation ! En attendant de retrouver Julien Rochedy dans le prochain numéro d’« Éléments ».

Biographie : Né en 1968, après des études de lettres, il a été éditeur-gérant à L’Âge d’Homme. Journaliste à Valeurs actuelles, Le Spectacle du Monde et la revue Éléments. Depuis 2015, il est devenu rédacteur en chef de la revue Éléments. Il est par ailleurs directeur de la Nouvelle Librairie.
Livres :