Claude Chollet

Articles

Yann Barthès sur le gril. Le quotidien de « Quotidien »

L’Observatoire du journalisme, sous la houlette de Claude Chollet, son président, lance une collection aux éditions de la Nouvelle Librairie : Désintox, qui veut réintroduire une bouffée d’oxygène dans l’atmosphère confinée des médias français. Inutile de dire qu’il y a du travail. Premier chantier de décontamination : Yann Barthès et son émission, « Quotidien », cas d’école de la désinformation ricanante et débilitante. La parole à Claude Chollet.

« Et les Cloches se sont tues »: histoire d’un film inspiré du « Camp des Saints » de Jean Raspail

Il n’y a pas que la presse, la radio ou la télévision qui soient victimes de la dominante libérale libertaire, le cinéma aussi, côté réalisation ou côté distribution. En 2019 le réalisateur vendéen Eric Dick termine son film sur l’immigration, inspiré du livre culte de Jean Raspail, Le Camp des Saints. Ce film n’est jamais sorti en salles, le réalisateur a choisi de le diffuser gratuitement sous forme digitale (vous trouverez deux liens en bas de l’article). Nous l’avons interrogé sur l’histoire de son film où les cloches peuvent enfin résonner mais seulement sur internet.

François Jullien

Éléments n° 183 : Ma « dispute » avec François Jullien par Claude Chollet

Helléniste et sinologue, François Jullien est certainement l’une des figures les plus importantes de la philosophie contemporaine française. Il a accepté le principe d’une stimulante disputatio avec Claude Chollet, collaborateur historique d’Éléments et par ailleurs fondateur de l’Observatoire du journalisme OJIM. Mieux qu’un entretien, une stimulante et passionnante disputatio sur le thème de l’identité. À lire dans Éléments n° 183.

Biographie :
Après des études de sciences politiques à Paris, Claude Chollet a travaillé à l’international pour l’industrie pharmaceutique. Président du GRECE (Groupement de Recherches et d’Etudes pour la Civilisation Européenne) dans le courant de 1986, il a créé avec un groupe de journalistes et d’étudiants en journalisme l’Ojim, Observatoire du journalisme et de l’information médiatique en juillet 2012, devenu Observatoire du journalisme en 2017.
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}