Rechercher
Filtres
Le magazine des idées

Alain de Benoist

Articles

Alain de Benoist répond à Tamir Bar-On

L’universitaire canadien Tamir Bar-On, aujourd’hui professeur au Monterrey Institute of Technology and Higher Education (ITESM) de México, est l’auteur de deux livres très hostiles consacrés à la Nouvelle Droite française : Where Have All the Fascists Gone? (Ashgate, Aldershot 2007) et Rethinking the French New Right. Alternatives to Modernity (Routledge, Abingdon 2013). Il a récemment publié un essai sur la Nouvelle Droite intitulé « The French New Right: Neither Right, nor Left? », in Journal for the Study of Radicalism, VIII, 1, printemps 2014, pp. 1-44. Le directeur de cette revue académique, publiée par les Presses de l’Université du Michigan, a demandé à Alain de Benoist de lui répondre. La réponse a paru dans le même numéro du Journal for the Study of Radicalism, pp. 141-168. On en trouvera le texte ci-dessous.

Brève histoire de l’idée de progrès

L’idée de progrès apparaît comme l’un des présupposés théoriques de la modernité. On a même pu y voir, non sans raison, la véritable « religion de la civilisation occidentale ».

Sans Papier

L’immigration, armée de réserve du capital

En 1973, peu de temps avant sa mort, le président Pompidou reconnaissait avoir ouvert les vannes de l’immigration à la demande d’un certain nombre de grands patrons, tel Francis Bouygues, désireux de bénéficier d’une main-d’œuvre docile, bon marché, dépourvue de conscience de classe et de toute tradition de luttes sociales, afin d’exercer une pression à la baisse sur les salaires des travailleurs français, de réduire leurs ardeurs revendicatrices, et subsidiairement de briser l’unité du mouvement ouvrier. Ces grands patrons, soulignait-il, en « veulent toujours plus ».

Jean-Luc Mélenchon

L’Europe et l’Amérique : entretien avec Jean Luc Mélenchon et Gilbert Pérol

L’entretien qu’il a donné à Alain de Benoist dans la revue « Krisis » date d’il y a vingt-cinq ans ! Il s’intitulait « L’Europe et l’Amérique au miroir de Maastricht ». Paru en 1992, en plein cœur de la campagne pour le référendum sur le traité européen, l’entretien croisé entre Jean-Luc Mélenchon, alors sénateur socialiste et le diplomate Gilbert Pérol, que nous publions sur notre site, est toujours disponible sur notre site de vente en ligne . Les deux hommes avaient des positions relativement proches. L’un et l’autre militaient pour une Europe libérée de la domination américaine et avaient affiché leur opposition à la première guerre du Golfe. Pourtant, le premier a défendu le oui et le second le non. Vingt-cinq ans plus tard, les analyses de Jean-Luc Mélenchon ont toutes été infirmées, tandis que celles de Gilbert Pérol s’avèrent prémonitoires. Et il y avait chez le leader de La France insoumise une mystique du « mouvement » en faveur de la construction européenne qui prête à sourire tant elle parait obsolète aujourd’hui, depuis Jean-Luc Mélenchon a reconnu son erreur. Diplomate d’exception, Gilbert Pérol, qui servit aussi bien le général de Gaulle que François Mitterrand, démontre en revanche une clairvoyance hors du commun. Bonne Lecture !

Rushdie

Le droit au blasphème ne se partage pas

L’Occident peut bien tonner contre l’intolérance de ceux qui condamnent à mort des écrivains (la chose, n’est-ce pas, est impensable chez nous – Robert Brasillach n’est plus là pour démentir), il a aussi ses allergies et ses croyances.

Noël

Notre fête de Noël

Nous ne sommes pas de ceux qui négligent les fêtes, et qui ne célèbrent aucun rite. Mais au contraire, nous intégrons la fête à la vie quotidienne. Nous lui redonnons son sens véritable, celui d’une communion entre membres d’un même peuple, d’une nostalgie du merveilleux, d’une épiphanie de la beauté. Un Noël de l’âme.

Biographie : Alain de Benoist est né le 11 décembre 1943 à Saint-Symphorien (Indre-et-Loire). Il est marié et père de deux enfants. Ancien élève des lycées Montaigne et Louis-le-Grand, il a fait ses études à la faculté de droit de Paris (droit constitutionnel) et à la Sorbonne (philosophie, sociologie, morale et sociologie, histoire des religions).