À la découverte de Roger Scruton

Dans le cadre de son émission "Les idées mènent le monde" sur QUB Radio, Mathieu Bock-Côté recevait Pierre Norris pour parler du philosophe britannique Roger Scruton.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Au printemps 2019, j’ai eu le plaisir de rencontrer le grand philosophe britannique Roger Scruton, alors que nous participions à un colloque organisé par l’Académie des sciences morales et politiques, à Paris. Nous avons soupé, fraternisé et commencé à nous écrire. Lors de ces échanges, je l’avais invité à cette émission, et il avait accepté avec plaisir. Il s’agissait de trouver un moment. Hélas, la maladie s’en est mêlée et Scruton est mort en janvier, cette année, d’un cancer diagnostiqué quelques mois auparavant. Sa mémoire a été saluée à la fois dans le monde anglo-saxon et en France, où il avait ses lecteurs, et où il en aura, je crois, de plus en plus. Je croyais et je crois toujours nécessaire de faire connaître au public québécois la pensée de ce grand philosophe associé à la renaissance du conservatisme britannique, qui savait jeter un œil si perspicace sur le malaise occidental. Et c’est pour cela que je reçois aujourd’hui Pierre Norris, qui lui consacre son mémoire de maîtrise. Pierre Norris est aussi chroniqueur à Radio VM, à l’émission Questions d’actualité.

Mathieu Bock-Côté


Source : Les idées mènent le monde

Photo : © Alexandros Michailidis / shutterstock

Pour en savoir plus : Entretien avec Roger Scruton : au royaume du conservatisme, par Thomas Hennetier dans le numéro 163 d’éléments.

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

S’abonner à la newsletter
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}